Le gouvernement d’Edouard Philippe a géré avec maestria la crise du coronavirus en France. Malgré les milliers de morts qui ont été victimes de la maladie, nous ne serons jamais assez reconnaissants au Premier Ministre et à son équipe, conduite sous la main de maître d’Emmanuel Macron, pour le travail abattu. Désormais tous tournés vers le déconfinement, quelles sont les mesures annoncées par les pouvoirs publics mon maintenir stable l’épidémie de COVID-19 ? Nous faisons le point sur ce qu’il s’est dit jusqu’à ce jour.

90 % des écoles ouvertes dès lundi

La première mesure concerne les écoles. En effet, l’administration a préconisé la réouverture de 90 % des écoles sur l’étendue du territoire national. Celles-ci disposeront de facilités de protection afin de préserver les tout petits de la maladie. Notamment des ustensiles pour le lavage régulier des mains ou des gels hydroalcooliques.

Les pédiatres sont favorables à la reprise de l'école de 11 mai
Canva

« A ce stade, c’est entre 87 et 90 % des communes qui sont en mesure d’ouvrir leurs écoles lundi prochain. Nous travaillons avec les autres pour qu’elles soient prêtes le plus rapidement possible. C’est plus d’un million d’élèves qui devraient faire leur rentrée lundi » soulignait Jean-Michel Blanquer.

Ce retour à l’école est cependant soumis comme nous vous l’indiquions récemment à la loi de l’école à temps partiel.

Des amendes prévues dans les transports

Les mesures de distanciation sociales doivent être maintenues et respectées, même durant le déconfinement. Voire après le déconfinement. Pour les faire respecter les pouvoirs publics ont mis sur pied une série d’amendes qui seront distribuées dans les transports en cas de non respect de celles-ci. « Nous allons faire en sorte que les transports de proximité fonctionnent de 50 % de leur fréquence habituelle et jusqu’à 100 % d’ici le mois de juin » rappelait le ministre en charge des transports.

Pixabay – Pexels

Et Christophe Castaner d’ajouter « les agents agréés pourront verbaliser ceux qui ne respectent pas les normes sanitaires avec une amende de 135 euros ».

Une vie sociale limitée

Les adeptes des fêtes et soirées devront se résoudre à l’idée de voir leur vie sociale tourner désormais au ralenti. Notamment du fait de la restriction qui empêche à qui que ce soit de voguer au-delà d’un périmètre de 100 km autour de son lieu d’habitation.

Les mesures de distanciation sociale – Crédits photo : PxHere

« Il y aura des attestations à remplir pour les longs déplacements. Des contrôles seront prévus dans les gares, les aéroports ou encore dans les zones touristiques » soulignait Christophe Castaner.

Source :

Recevez les actualités du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici