L’accouchement est une expérience dont se souviennent toutes les femmes ou presque. Car unique et surtout chargé d’émotions (surtout de la douleur), l’accouchement se déclenche en général à la fin de la grossesse au bout de 39 semaines de gestation. Seulement même au bout du terme il peut ne rien se passer ou on peut confondre les signes et symptômes du début de l’accouchement. Du coup, quels sont les premiers signes de l’accouchement ? Nous vous disons tout !

C’est quoi l’accouchement au fait ?

Avant toute chose, il est important de savoir ce qu’est l’accouchement. Car nombreuses sont les femmes qui en parlent sans réellement savoir de quoi il est question. En effet, on appelle accouchement l’ensemble des modifications cervicales capables d’induire des contractions utérines susceptibles d’engager l’expulsion du fœtus.

Source : Pixabay. L’intelligence artificielle pour l’accouchement.

Du coup l’accouchement n’est pas le fait de pousser l’enfant vers l’extérieur. Mais bien le fait que l’on ressente des contractions, que le col utérin s’ouvre graduellement au fil du temps jusqu’à frayer un passage à l’enfant jusqu’à l’extérieur de l’utérus.

Comment reconnaître le début de l’accouchement ?

On compte principalement 4 grands signes qui annoncent le début de l’accouchement. Le premier est la perte du bouchon muqueux qui se manifeste par l’émission par la filière géniale de la femme enceinte d’un liquide muqueux qui se reconnaît par sa texture gluante.

Le second signe est bien-sûr la perte des eaux, qui se reconnaît aisément par l’émission d’un liquide plus ou moins clair par la filière génitale. La perte des eaux signe deux choses : que la poche des eaux est rompue et donc que le liquide dans lequel baigne l’enfant diminuera à mesure que le temps passe, et que le col de l’utérus recevra une décharge de prostaglandines qui induiront des modifications de sa structure : le col va s’ouvrir.

Pixabay – Sanjasy

Ce qui nous amène à notre troisième signe du début de l’accouchement : l’ouverture du col. Le quatrième signe étant la survenue de contractions utérines, ces douleurs à type de crampe qui s’installent brutalement dans le pelvis de la femme enceinte en fin de grossesse.

Source :

Recevez les actualités du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici