Sans doute la maladie respiratoire la plus répandue chez les moins de 5 ans, la bronchiolite connaît une nouvelle épidémie en France. Comme en juge des rapports pressants émis par les autorités sanitaires il y a quelques mois de ça. Avec l’affolement général que cela a créé, nous avons eu l’idée de vous proposer des détails assez importants qui vous permettront ou non de poser un soupçon de diagnostic de la bronchiolite à votre enfant, vous-même depuis la maison.

Au fait c’est quoi la bronchiolite ?

Le plus simplement du monde, la bronchiolite est une infection de l’appareil respiratoire du nourrisson ou du petit-enfant. Causée par le virus respiratoire syncitial ou VRS, la bronchiolite connaît une recrudescence en France ces derniers mois. Notamment du fait de la baisse de la sensibilisation ou de la désinformation des parents.

La contamination se fait par le biais des fluides biologiques. Notamment les gouttelettes nasales émises par un effort de toux. L’hiver exacerbe la propagation du VRS.

Comment reconnaître la bronchiolite ?

La bronchiolite débute par un rhume chez le nourrisson. Deux ou trois jours après ce rhume, s’installe une gêne respiratoire associée à une difficulté d’expiration. L’expiration est bruyante, voire sifflante et prolongée, associée à une accélération de la respiration. On parle de polypnée associée à des signes de détresse respiratoire. Il peut ou non y avoir de la fièvre avec un pic maximal à 38 degrés.

Les symptômes de la bronchiolite – Crédits photo : YouTube

Ses facteurs de gravité

Par facteurs de gravité, on entend les signes ou symptômes de la bronchiolite nécessitant une hospitalisation pour meilleure prise en charge. On en compte 6 au total, que voici :

  1. L’âge inférieur à 3 mois
  2. Antécédent de prématurité
  3. Immunodepression
  4. Maladie cardiaque ou respiratoire de fond
  5. Incapacité d’alimentation
  6. Environnement socio-économique désuet

Toutes les bronchiolites ne nécessitent pas une hospitalisation. Mais l’un de signes de gravité sus-mentionnés est une indication absolue de consultation aux urgences d’un hôpital.

Source :

Magic Maman

Recevez les actualités du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici