Un médecin néerlandais responsable de l’infertilité serait le père de 49 enfants. Les tests ADN réalisés sur le regretté Jan Karbaat, décédé il y a deux ans, ont révélé qu’il avait utilisé son propre sperme sur plusieurs mères porteuses.

Le médecin a utilisé sa propre clinique de Blijdorp, près de Rotterdam, aux Pays-Bas, pour réaliser ces expériences. Aucune des femmes ne savait qu’il utilisait son sperme lors des opérations. La plupart de ces enfants ne savent pas encore qui était leur père. Toutefois, il y en a certains qui ont fait des recherches et ont pu découvrir que c’était le médecin.

Des enfants en quête de leur père

Après 11 années de recherches, il peut maintenant continuer sa vie, a déclaré Joey, l’un des enfants de Karbaat, après la révélation des résultats. Il est très heureux d’avoir enfin découvert la vérité. Un autre de ses enfants, Martijn van Halen, a indiqué sur un site d’informations néerlandais que c’est une bonne chose de connaître la vérité.

Ci-dessous une vidéo relatant cette nouvelle en anglais :

https://www.youtube.com/watch?v=asqcnCZBiA4

Karbaat a été traduit en justice pour la première fois en 2017 par un groupe d’enfants et leurs parents soupçonnés d’avoir des liens de parenté.

Les résultats ont été dévoilés

À l’époque du procès, les juges avaient décidé que les tests ADN pouvaient être effectués, mais les résultats devaient être scellés en attendant l’issue du procès. Cette décision a été annulée en février de cette année, après que le tribunal du district de Rotterdam a décidé que les résultats des tests pourraient enfin être révélés.

Selon de rapports, Karbaat aurait admis avoir eu environ 60 enfants à sa clinique, qui a fermé ses portes en 2009 en raison d’irrégularités. Toutefois, après son décès, on ne sait pas combien au total le médecin a eu d’enfants. De plus, certains enfants ne savent pas encore la vérité.

Source :

Recevez les actualités du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici