Source : Pixabay. Quelques conseils pour optimiser ses chances de tomber enceinte.
ConceptionGrossesse

Infertilité féminine : quelles peuvent en être les causes ?

Si après de multiples tentatives de concevoir rien ne pointe en faveur d’une grossesse, c’est qu’il y a bien quelque chose dans votre organisme qui empêche celui-ci d’abriter une grossesse. On parle au bout de deux ans de tentatives, d’infertilité. Quelles peuvent être les causes de cette infertilité chez la femme ? Principalement pathologiques, on en compte grossièrement 4 groupes que voici expliqués.

La grossesse et ses complications – Crédits photo : Pixabay

Les troubles de l’ovulation

Certaines femmes souffrent de troubles de l’ovulation. Soit elles ont un défaut d’ovulation du fait d’une dysmorphie de leur appareil génital, soit elles ont un défaut d’ovulation du fait de déséquilibres hormonaux.

Encore est-il que les troubles de l’ovulation sont responsables eux-aussi d’e l’infertilité chez la femme. Des causes autres que celles-là peuvent altérer le capacité d’une femme à ovuler. Notamment l’obésité, la maigreur excessive, l’anorexie, mais aussi l’anxiété ou des pathologies sexuellement transmissibles.

La maladie kystique des ovaires

Les kystes ovariens sont l’une des principales causes d’infertilité chez la femme. Par effet de compression sur les ovaires ou les structures annexes de ces derniers, ils participeront à une altération de l’ovulation. Il s’en suit dès lors une infertilité secondaire.

Les anomalies des trompes

Le rôle des trompes est très clair. Elles permettent le déplacement de l’ovule fécondé par le spermatozoïde vers le site d’implantation qui marquera le début de la grossesse. Les trompes peuvent être perméables et ne plus jouer correctement leur rôle. Dès lors on parle d’anomalies des trompes. Celles-ci concourent à l’installation d’une infertilité secondaire.

Des traitements permettent de régler aisément le problème. Mais ceux-ci sont longs, coûteux et leur efficacité pas garantie à 100 %.

Les anomalies de l’utérus

Qu’il s’agisse d’anomalies congénitales de l’utérus ou des pathologies héritées de la vie comme les myomes ou fibromes, les anomalies de l’utérus sont susceptibles d’empêcher l’implantation de l’oeuf dans sa muqueuse, et donc empêcher la grossesse.

Source :

Magic Maman

Kevin
Rédacteur chez allofamille spécialisé sur les sujets liés à la famille.
Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline