Source : Pixabay. Des enfants migrants sont gravement malade.
Actualités

De plus en plus d’enfants débarquent à la frontière américaine très malades

Un nombre croissant de familles et d’enfants arrêtés à la frontière américaine avec le Mexique ont besoin de soins médicaux après un rigoureux voyage vers le nord, dans des conditions de surpeuplement. Au terme d’un mois au cours duquel deux jeunes enfants guatémaltèques sont morts en détention dans un établissement fédéral, six autres enfants faisaient partie des 17 migrants hospitalisés en raison d’une maladie grave.

Selon Kevin K. McAleenan, commissaire aux douanes et à la protection des frontières, c’est un jour typique. 50 personnes sont dirigées vers des prestataires de soins médicaux pour des examens et des traitements. En une seule journée, les autorités ont envoyé plus de 80 personnes pour être traitées.

La situation devient urgente

Ces derniers jours, a déclaré M. McAleenan, deux femmes enceintes ont été conduites à l’hôpital immédiatement après leur arrestation, alors qu’elles étaient sur le point d’accoucher. Certaines des maladies récurrentes chez les migrants étaient des maladies hivernales telles que la grippe. Certains ont été diagnostiqués avec des problèmes très graves, dont des maladies gastro-intestinales, de la tuberculose et de la pneumonie.

Voici une vidéo en anglais montrant les funérailles d’une petite fille décédée :

McAleenan a expliqué que beaucoup étaient malades avant de quitter leur domicile. Ce ne sont pas des choses qui se développent en quelques jours, a-t-il indiqué.

De nombreux cas tragiques

Le nombre de demandes d’asile a plus que doublé, alimenté principalement par les familles d’Amérique centrale fuyant la violence dans leur pays d’origine. Une fillette de 7 ans est décédée le 7 décembre sous la garde des autorités fédérales, peut-être après avoir passé des jours sans manger ni boire.

Après la mort d’un deuxième enfant migrant la veille de Noël, la secrétaire à la Sécurité intérieure, Kirstjen Nielsen, a accusé les passeurs et les parents migrants d’avoir poussé les systèmes de sécurité frontalière à un point de rupture.

Tiana
Rédacteur chez allofamille spécialisé sur les sujets liés à la famille.
Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline