Pixabay - Victoria_Borodinova
Actualités

Ce bébé riait 17 heures par jour à cause d’une tumeur au cerveau

32vues

Voici un cas particulièrement étonnant qui nous vient tout droit de Grande-Bretagne. Un petit garçon riait tout le temps et il s’est avéré qu’il souffrait en réalité d’une tumeur au cerveau. Une histoire incroyable qui fort heureusement se finit bien mais qui rappelle combien il faut être vigilant face à un nourrisson !

Beaucoup trop de rires

Au départ, Gemma Young et son compagnon ont simplement pensé que leur enfant avait une incroyable joie de vivre. Mais le bébé rigolait également la nuit, dans son sommeil. Et c’est là qu’ils ont commencé à s’inquiéter et à consulter des médecins. Car le petit Jack ne cessait d’avoir des crises de rires.

Les parents ont ainsi raconté : « C’était un petit gloussement qui n’arrêtait pas, comme un disque tournant en boucle. » C’est un neurologue qui a fini par prendre le cas de Jack au sérieux et lui a fait passer une IRM lorsqu’il avait six mois. Le verdict fut alors sans appel : le petit garçon avait une tumeur au cerveau.

Pixabay – FeeLoona

Une tumeur bénigne

En effet, le bébé est atteint d’un hamartome hypothalamique. Il s’agit d’un cas de tumeur au cerveau peu grave qui entraîne des crises épileptiques gélastiques, c’est-à-dire des crises de rires à longueur de journée (et de nuit !). Il a fallu attendre que le nourrisson grandisse pour l’opérer à l’âge de 2 ans.

La maman du bébé a ainsi témoigné : « Nous étions épuisés et tellement contents quand, après deux longues années, les médecins ont finalement pu opérer le petit Jack et mettre fin à ses crises de rires incontrôlables. » Aujourd’hui, Jack a 4 ans et va très bien ! Il continue à rire mais sans excès et de façon tout à fait contrôlée.

Comme quoi, il est préférable de consulter lorsqu’un comportement semble anormal chez un bébé. Quelle incroyable histoire !

Source :

Parents

Amélie
Rédactrice chez allofamille spécialisée sur les sujets liés à la famille.
Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline