Pixabay - SarahRichterArt
Enfant

Un bébé élevé avec des animaux aurait moins de risques d’être allergique

Certains chercheurs viennent de terminer une étude prouvant que les enfants cohabitant avec des animaux domestiques auraient moins de risques de souffrir d’allergie à l’âge adulte. Il serait donc plutôt bon pour la santé de vivre avec des chats, des chiens, des cobayes, des poules… contrairement à certaines idées reçues.

Des bienfaits sur la santé

Avoir un animal de compagnie serait bénéfique pour les enfants. Tout d’abord pour leur bien-être, car un animal l’aide à se sociabiliser, lui apprend à être calme et à respecter les êtres vivants, et peut également développer son sens des responsabilités. Mais d’après les chercheurs de l’université de Göteborg en Suède, c’est loin d’être le seul avantage.

En effet, ces derniers semblent avoir prouvé que les nourrissons vivant avec des animaux de compagnie développent moins d’allergies à l’âge adulte. Cette étude a été publiée dans le magazine Plos One, et démontre que les plus petits entrent en contact avec des germes en étant au contact des animaux de compagnie. Ce qui renforce leur système immunitaire dès le plus jeune âge.

Pixabay – SarahRichterArt

Des facteurs de protection

Pour vérifier ces affirmations, les chercheurs ont mené des études poussées et ont suivi des enfants. Ils ont ainsi étudié 1 029 enfants âgés de 7 et 8 ans. Or, 49 % des enfants ayant développé de l’asthme, de l’eczéma, ou encore des rhinites allergiques n’ont pas été en contact avec des animaux domestiques. 24 % des enfants ayant été au contact d’au moins trois animaux de compagnie dès leur naissance souffrent d’allergie, contre 48 % pour ceux qui n’en ont jamais eu chez eux.

Le fait d’avoir des animaux de compagnie pourrait donc réduire le risque d’allergies. Bien entendu, le risque existe toujours, mais il pourrait être moindre si le bébé est régulièrement en contact avec des animaux de compagnie. D’ailleurs, les bébés élevés dans des fermes sont moins allergiques que ceux qui vivent dans des milieux aseptisés. À méditer !

Source :

Parents





Amélie
Rédactrice chez allofamille spécialisée sur les sujets liés à la famille.
Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline