Crédit photo : Tara Raye - Unsplash
Actualités

Réduire les risques d’obésité en se couchant tôt

Les habitudes de coucher seraient en grande partie responsables des situations de surpoids et d’obésité chez l’enfant. Se coucher tôt permet de limiter les risques d’obésité par la suite ! 

Limiter le risque d’obésité avec l’heure du coucher 

Selon les plus récentes études, les habitudes de coucher auraient un lien direct avec la forme des enfants au fil des années. Celles que l’on met en place chez les jeunes enfants ont une incidence directe sur le poids de ces derniers lorsqu’ils atteignent l’adolescence. La question du coucher est d’ailleurs l’une des interrogations majeures chez les parents. De combien d’heures de sommeil ont besoin les enfants ? Peut-on les laisser veiller les week-ends et durant les vacances ? 

Sommeil et obésité sont liés – Crédit photo : Zach Vessels – Unsplash

Ces questions ont une grande importance dans la vie de vos enfants. Et notamment sur leur santé. Car en plus de favoriser la forme, de bonnes habitudes de sommeil seraient également bénéfiques pour la santé de vos enfants. 

À quelle heure coucher ses enfants ? 

Les jeunes enfants ont besoin de beaucoup de sommeil. Il ne faut donc pas hésiter à les coucher tôt. Mais dans l’idéal, il faut mettre en place un rituel quotidien, avec une heure de coucher régulière pour les enfants. Leur corps va rapidement s’habituer à ce rythme : le perturber serait inutile et même néfaste sur le long terme. Le coucher tardif a un impact sur la prise de poids des jeunes de quinze ans. Tenez-en compte dès à présent ! Qu’il y ait école ou non le lendemain… 

Les habitudes de coucher des enfants sont déterminantes dans le poids des adolescents – Crédit photo : Kinga Cichewicz – Unsplash

20 heures, semble être une heure de coucher adaptée aux enfants en bas âge. Les enfants qui se couchent à cette heure sont moins nombreux à souffrir d’obésité à l’adolescence. En revanche, ceux qui se couchent après 21 heures sont plus susceptibles de prendre du poids à l’adolescence.





Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline