Source : Pixabay. Les enfants vivant dans des fermes sont moins assujettis à l'asthme.
ActualitésEnfant

Les microbes des fermes peuvent protéger les enfants de l’asthme

Les enfants qui grandissent dans des fermes ont moins de risques de développer de l’asthme, et il semble maintenant que cela pourrait être dû à des microbes que l’on retrouve également dans les foyers urbains et les banlieues. Les chercheurs ont analysé les microbes provenant de la poussière de plancher du salon d’un groupe de 197 enfants vivant dans des zones rurales, la moitié vivant dans des fermes, et 182 enfants vivant dans des lieux urbains ou des banlieues.

Ils ont prélevé ces échantillons quand les enfants étaient âgés de 2 mois et susceptibles de ramper, et donc exposés à des microbes sur le sol. Ils ont ensuite fait un contrôle à l’âge de 6 ans pour voir combien d’enfants avaient reçu un diagnostic d’asthme.

Une grande variété de bactéries découverte

Pour le groupe vivant dans un milieu rural, il y avait une nette différence entre la poussière trouvée dans les fermes et les autres foyers. La poussière des maisons de ferme avait une grande variété de bactéries, y compris celles du bétail qui n’étaient pas présentes dans des maisons non agricoles.

Voici quelques solutions naturelles pour lutter contre l’asthme :

Les foyers non agricoles présentaient une proportion plus élevée de bactéries associées à l’homme, notamment des membres de la famille. Ces différences étaient associées aux différences de taux d’asthme, la maladie étant la plus rare parmi les enfants élevés dans des fermes.

Les enfants vivant dans des fermes résistent mieux à la maladie

Lorsque l’équipe a étudié les échantillons de sang des enfants, elle a constaté que ceux qui vivent dans des fermes ne produisaient pas de réponse immunitaire à la bactérie, ils la tolèrent mieux. Les chercheurs ont ensuite reproduit cette étude avec un groupe de 1 031 enfants et a découvert la même relation.

Il y avait une petite association entre le fait d’avoir des animaux de compagnie et des microbes présents dans les fermes à la maison, ce qui pourrait être dû au fait que les animaux apportent des particules de sol.

Source :

Newscientist





Tiana
Rédacteur chez allofamille spécialisé sur les sujets liés à la famille.
Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline