Source : Pixabay. Les jeux vidéo pour traiter l'autisme.
Actualités

La thérapie par les jeux vidéo améliore l’attention des enfants atteints d’autisme

Le nouveau jeu vidéo thérapeutique d’Akili Interactive offre une amélioration des symptômes aux enfants atteints d’autisme, confirme une nouvelle étude. Akili Interactive, une société spécialisée dans la vente de médicaments sur ordonnance en ligne, a conçu un jeu vidéo thérapeutique appelé « Project Evo », qui vise à améliorer les déficits cognitifs chez les enfants atteints de trouble d’hyperactivité avec déficit de l’attention (TDA) et d’autisme.

L’étude suggère que le projet basé sur une application traite efficacement et en toute sécurité les troubles. Les patients s’engagent à suivre le traitement qui dure quatre semaines. Cette étude est particulièrement intéressante lorsqu’on voit souvent les articles révélant les effets néfastes des jeux vidéo.

Les détails de cette recherche

Dans l’étude, évaluée par des chercheurs de l’hôpital pour enfants de Philadelphie, 19 enfants atteints de TDA ont reçu soit le traitement Project Evo, soit une activité éducative impliquant la reconnaissance des formes. Les résultats suggèrent que les composants multitâches du jeu vidéo pourraient améliorer le contrôle cognitif.

Voici les différents symptômes d’autisme chez les enfants :

Les enfants ont respecté le protocole de traitement en s’engageant dans 95 % ou plus des sessions recommandées. En outre, les participants et leurs parents ont signalé une amélioration de leur capacité d’attention, ce qui correspond à des scores plus élevés dans l’API TOVA, une mesure objectif de l’attention.

Une étude intéressante malgré son étendu

Même si cette étude n’est aussi importante, elle suggère cependant qu’un tel traitement est réalisable et potentiellement efficace. Il permet en outre de traiter les déficiences du contrôle cognitif chez les enfants atteints d’autisme.

Benjamin E. Yerys, directeur de l’hôpital de Philadelphie et auteur de l’étude, a confirmé avoir reçu un salaire partiel d’Akili pour mener à bien cette recherche. D’autres études ont déjà révélé les effets des jeux vidéo sur les enfants atteints de ces troubles. Cela pourrait aider à avancer dans les recherches.

Source :

AdditudeMag





Tiana
Rédacteur chez allofamille spécialisé sur les sujets liés à la famille.
Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline