Accueil Actualités Je suis enceinte : est-ce le bon moment pour devenir écolo ?

Je suis enceinte : est-ce le bon moment pour devenir écolo ?

0
650
Comment apprendre aux enfants à respecter la Planète ?
Canva

L’épineuse problématique du monde que nous laisserons à nos enfants demain refait vite surface lorsqu’on apprend la bonne nouvelle, que toute femme attend, lorsqu’elle mène une vie de couple stable : être enceinte. Et du coup, certaines femmes à ce moment se voient pousser une fibre écologique, qui pourrait bien être transmise plus tard à leur enfant. Du coup la grossesse est-elle le parfait timing pour devenir défenseuse de l’environnement ?

Un enfant, c’est un éternel processus de remise en question

La venue d’un enfant est toujours un moment de doutes. Mais aussi de questionnement au sujet de son avenir, du monde où il vivra et de sa capacité à réussir et briller dans ce monde. On se pose beaucoup plus souvent les questions sur ce qu’il va manger, l’air qu’il va respirer, et même à ce qu’il consommera demain.

Source : Pixabay. Les enfants pour convaincre les parents d’adopter des comportements responsables.

« Ce sont exactement les mêmes problématiques qu’interroge l’écologie, sauf que c’est à l’échelle de l’espèce » comme nous le rappelle Valère Corréard, journaliste et accessoirement fondateur de l’info durable, un média spécialisé dans le développement durable et l’écologie.

Auteur d’Un bébé pour tout changer, 9 mois pour réussir sa transition écologique paru en 2020 aux éditions Marabout, ce livre a pour but « de montrer qu’il était tout à fait surmontable de combiner le fait d’être parents et de respecter la planète. On est sur un champ de questionnements immense et, même sans s’en rendre compte, on commence en fait à entrer dans une démarche écologique ».

Des parents écolos ? Bonne ou mauvaise idée ?

« C’est une caricature de dire que l’écologie est réservée aux riches. L’écologie rime souvent avec sobriété et donc avec économies en réalité. C’est même peut-être un moment privilégié pour se recentrer sur les choses les plus essentielles. En ce qui concerne la mode par exemple, on peut penser seconde main. Un jean dans un vide grenier ou sur Vinted, on le paie 5 ou 6 euros. »

piqûres
Des habits longs et légers pour les enfants – Crédit photo – Myles Tan – Unsplash

« On peut carrément y habiller entièrement son bébé. On peut également penser aux couches lavables aussi, qui sont clairement plus économiques. L’alimentation enfin est vraiment un domaine dans lequel il est possible de réaliser de vrais changements, en faisant simplement différemment. Bien sûr acheter local et bio est l’idéal, mais commencer par tout faire maison, sans acheter de produits transformés, suremballés » conclut-il.

Source :

Recevez les actualités du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici