Serait-on en face d’une nouvelle crise sanitaire en France ? Alors que le COVID-19 continue de tuer et de faire craindre une année 2021 aussi rude et dure que 2020, dans le Vaucluse une école vient d’être sommée de fermer ses portes. Ceci fait suite à des endormissements et crises de nausées inexpliqués, qui ont frappé plusieurs de ses élèves. On revient sur les faits, qui remontent à la semaine dernière quand même.

Des élèves pris d’endormissements et de nausées

Dans le Vaucluse, le 4 février dernier l’école élémentaire Jean-Moulin de Pernes a dû fermer ses portes précipitamment. Et ce jusqu’au 15 février au moins. Ceci fait suite à la constatation de certains faits qui ont alerté parents et autorités administratives. Notamment des symptômes à l’instar de l’endormissement et des nausées, mais sans signe de gravité.

École primaire, 2 rue du Pont-de-Lodi (Paris, 6e). – Crédits photo : Wikimedia Commons

« Lundi, elle a eu mal à la tête, des nausées. C’est un jour où il y a eu beaucoup de malades dans sa classe, ils partaient aux toilettes régulièrement pour vomir, ce n’est pas rassurant. D’autant que pour l’instant, on ne connaît pas la cause de ces symptômes ». Raconte la maman d’une fillette de 10 ans.

« Il y a eu un pic le 21 janvier où, dans la classe de mon fils, ils n’étaient plus que six sur vingt à tenir debout, tous les autres sont rentrés chez eux. Une autre maman m’a dit que lundi 1er février, neuf élèves de CM1 sont également rentrés à leur maison », ajouta dans la foulée Allison, maman d’un élève du CP.

Une salle de classe (CP) de l’école primaire de Saint-Maurice-de-Beynost – Crédits photo : Wikimedia Commons

D’après d’autres parents d’élèves, ces symptômes auraient tendance à disparaître une fois les enfants hors de l’établissement. Ce qui a motivé sa fermeture, pour enquête en vue d’élucider la cause et l’origine de ces symptômes chez les enfants.

COVID-19 es-tu là ?

D’après l’Agence régionale de santé (ARS), il n’y aurait à priori « pas de cas Covid-19 diagnostiqués, les dépistages ayant été effectués tant auprès des élèves que des parents s’étant révélés négatifs ».

Source :

Recevez les actualités du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici