Les femmes qui souffrent de difficultés à concevoir sont le plus souvent appelées tout au long de leur processus de prise en charge, au moins une fois à subir une procédure qui s’appelle stimulation ovarienne. Censée aider à pousser les ovaires à produire un ovule viable et de bonne qualité pour une fécondation (et éventuelle grossesse) réussie, la stimulation ovarienne n’est pas sans risques. Les voici détaillés, de même que ses effets secondaires.

Quels sons les effets secondaires et risques de la stimulation ovarienne ?

Il faut savoir que ces effets secondaires sont inhérents au type de molécule utilisée pour la stimulation ovarienne, et même de la dose administrée.

Mais en règle générale, voici les principaux effets secondaires d’une stimulation des ovaires au citrate de clomifène, ou Clomid :

  • Le risque augmenté de faire une grossesse extra-utérine
  • Le risque accru de porter une grossesse multiple, aussi bien intra qu’extra-utérine, ou même une combinaison de grossesse multiple intra et extra-utérine
  • Les signes sympathiques que sont la fatigue, les vertiges, étourdissements, sensation d’ébriété, maux de tête, fourmillements, dépression, nervosité, troubles de l’humeur et même anxiété, des nausées, vomissements, bouffées de chaleur
  • Troubles oculaires, notamment de la vision (ceux-ci sont réversibles après arrêt du traitement et sevrage)
  • Une alopécie (chute des cheveux)
  • Des règles abondantes, des insomnies, des saignements entre les règles, une émission fréquente de petites quantités d’urine, une sensibilité accrue des seins,
  • Une hyperactivité ovarienne entraînant des douleurs au bas-ventre durant le traitement
  • Une aggravation de certaines tumeurs (cancers)
  • Un trouble de production ou d’émission de la glaire cervicale
  • Une prise de poids
  • Des douleurs abdominales
  • Des convulsions (rares cependant)
  • Un risque accru de développer une endométriose

Que faire en cas de problèmes durant la stimulation ovarienne ?

Le fait est que vous ne pouvez vous-même induire une stimulation ovarienne à la maison. C’est une procédure qui se pratique uniquement en milieu hospitalier. Du coup, votre prise en charge est assurée avant, durant et après votre stimulation ovarienne.

Source :

Recevez les actualités du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici