Alors qu’à ce jour les réels effets du COVID-19 sur la grossesse demeurent la grosse inconnue de la sphère scientifique, de nombreuses femmes donnent naissance à des enfants malgré leur positivité à l’infection depuis quelques semaines. Comme c’est le cas notamment de cette Britannique, qui, malgré son état comateux a donné naissance à des jumeaux. Grâce notamment à une remarquable équipe pluridisciplinaire de praticiens hospitaliers et de médecins.

Elle-même du personnel soignant

C’est l’histoire touchante d’une femme qui, luttant contre la mort, donna naissance à deux magnifiques bébés, des jumeaux.

Source : Pixabay. Les risques d’endométriose après une césarienne.

En effet, cette femme dont nous tairons le nom pour des raisons évidentes, est une Britannique. Elle-même du corps médical, médecin rhumatologiste, aurait contracté une forme grave de la COVID-19 lors de la première vague de la maladie au Royaume-Uni.

Depuis lors, du fait d’importantes complications, elle a été placée sous coma artificiel. Seul problème, elle était enceinte. Et tôt ou tard, devait accoucher de ses jumeaux. Ce qu’elle fit dernièrement, grâce à la sollicitude d’un staff technique de premier choix.

Un accouchement par césarienne

Son état critique n’a pas pousser son équipe soignante à se décourager. Puisque, même dans le coma, cette Britannique était prise en charge par l’un des établissements hospitaliers les plus réputés du globe, l’hôpital Queen Mary de Birmingham.

Alors à 26 semaines de grossesse, ses médecins ont décidé d’induire un accouchement prématuré afin d’éviter d’importantes séquelles ou complications à ses enfants. Elle subît alors une césarienne, même dans le coma. Celle-ci a abouti à l’extraction de deux faux jumeaux, un garçon et une fille.

Une césarienne – Crédits photo : Wikipédia

Pris en charge dans l’unité de néonatalogie de l’hôpital, leur état semble pour l’instant stable.

Elle sort du coma

Après être tirée d’affaire fin août, elle sortit enfin du coma. Et celle-ci d’ajouter « me réveiller a été le pire moment. J’avais des cauchemars. Je délirais, j’ai cru que mes bébés n’avaient pas survécu et que toute ma famille était morte ». A ce jour toute la famille se porte à merveille.

Source :

Recevez les actualités du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici