Décidément 2020 aura été l’année de tous les dangers côté santé. Puisque après le coronavirus qui frappe de plein fouet la France jusqu’à pousser au reconfinement de la population le 31 octobre dernier, c’est en Gironde qu’un foyer nouveau de méningite vient de se déclarer. Plusieurs enfants auraient d’ores et déjà contracté la maladie. Jusqu’à l’un d’entre-eux en est décédé. L’alerte méningite est sur le point d’être sonnée.

Une école maternelle foyer de la nouvelle épidémie

C’est après le décès suspect d’un enfant de 3 ans à peine que de nombreux cas de méningite ont été déclarés et observés en Gironde. Résultat des courses, deux bambins hospitalisés et plusieurs en observation.

Un enfant à l’école – Crédits photo : Pixabay

Un traitement préventif a été administré aux autres élèves ayant été en contact avec leur camarade décédé des suites de la maladie.

Au fait c’est quoi la méningite ?

Le plus simplement du monde, la méningite est une inflammation des tissus qui enveloppent le cerveau. En effet le cerveau est entouré de tuniques qui le protègent et le nourrissent en continu.

Suite à l’infestation par un germe causal, et après une période d’incubation X, une méningite peut se déclarer.

Deux enfants hospitalisés

Deux enfants de l’école maternelle Pierre et Marie Curie sont actuellement hospitalisés à Bordeaux. Cela fait suite au diagnostic d’une méningite à méningocoque chez l’un de leurs camarades décédés dimanche 8 novembre dernier.

Un enfant hospitalisé – Crédits photo : Pixabay

Pour l’heure des analyses sont en cours afin de déterminer si les deux enfants hospitalisés sont porteurs de la même souche que celui décédé dimanche dernier. Mais tout porte à croire que si.

Des autorités au taquet

« On a fait une réunion d’information avec les parents d’élèves pour leur expliquer qu’il fallait administrer un traitement antibiotique prophylactique à leurs enfants. Et on a donné une ordonnance à ceux qui ne parvenaient pas à obtenir un rendez-vous rapide avec leur médecin » rapportait Sylvie Quelet, responsable des alertes de l’Agence régionale de santé de Bordeaux.

Source :

Recevez les actualités du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici