Alors que l’automne fait déjà tomber ses premières feuilles, tout le monde pense forcément à l’hiver à venir et ses températures parfois glaciales. Pire cette année, une donnée assez meurtrière sévit sur la planète. Il s’agit bien sûr du COVID-19. Du coup comment faire la différence entre les maladies hivernales et l’infection au coronavirus ? Nous faisons le point, avant que l’hiver ne déverse ses premiers flocons de neige.

Une épidémie qui ne faiblit pas

Alors que l’épidémie de coronavirus ne faiblit pas, on pense déjà notamment au prochain hiver qui s’annonce assez rude si l’on en croit les prévisions et estimations météorologiques.

Le Coronavirus peut-il être grave chez les enfants
Canva

Du coup on suppose que les questions se bousculent dans les têtes des parents. Doivent-ils faire dépister leur en cas du moindre rhume ? Une question qui vaut son pesant d’or puisque les deux groupes de maladies ont des symptômes similaires. Du coup comment faire la différence ?

Le COVID-19 a des symptômes modestes chez l’enfant

A contrario des maladies hivernales, le COVID-19 a des symptômes très modestes chez l’enfant.

En fait les formes sévères de la maladie à coronavirus ne concerne presque exclusivement que les adultes.

Les enfants développant des formes frustres et majoritairement asymptomatiques. Notamment ponctuées par de la fièvre, de la toux, des troubles digestifs et parfois des troubles respiratoires (rares).

2019-nCoV, une souche mortelle du coronavirus – Crédits photo : Pixabay

Cependant ces symptômes ne s’observent que chez les enfants symptomatiques. Du coup pas besoin de vous alarmer si votre enfant a le nez qui coule durant l’hiver prochain. Ce ne sera probablement qu’une grippe saisonnière.

Quand faudra-t-il faire dépister mon enfant ?

Interrogé sur le sujet, le Pr Delacourt a rappelé à nos confrères de Parents.fr que la voie de contamination de choix du nouveau coronavirus chez l’enfant était l’adulte et non un autre enfant. Comme pour dire que si vous chopez le coronavirus durant l’hiver prochain, ce ne sera absolument pas la faute de votre enfant.

Et en cas de symptômes chez vous, il faudra logiquement faire tester votre bébé.

Source :

Recevez les actualités du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici