Avec la pandémie de coronavirus, on en a même presque oublié les épidémies saisonnières de grippe virale et autres maladies liées au changement de saison. Du coup, tous les efforts sont concentrés dans la recherche d’un vaccin ou d’un traitement contre le COVID-19, alors que nos régions se préparent avec beaucoup de peine à accueillir la prochaine vague de grippe virale. Au point où en Occitanie, il pourrait même y avoir une pénurie de vaccins contre la grippe durant l’automne prochain.

L’Occitanie en état d’alerte sanitaire

Dans moins d’un mois devrait débuter la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière.

Malgré la réticence de nombreux parents à faire vacciner leurs enfants, les professionnels de la santé les encouragent, afin de les prémunir de développer des formes graves de la maladie dans un contexte d’alerte sanitaire généralisée.

Seringue et vaccin – Crédits photo : Flickr

Cependant, il se pourrait que nos services sanitaires ne disposent pas d’assez de doses pour tout le monde. Une pénurie de vaccins se profile à l’horizon, alors même que l’Occitanie est l’une des régions les plus fortement touchées et meurtries chaque année, par la grippe saisonnière.

Une crise exacerbée par le coronavirus

Le contexte sanitaire de cette année est particulier avec la pandémie de coronavirus. La grosse crainte étant une cohabitation entre le virus grippal et le COVID-19.

Et force est de constater sur la base d’un reportage effectué par nos confrères de Midi Libre, que les Français sont nombreux à avoir l’intention de se vacciner cette année vu le contexte.

Les pharmacies prêtes

Depuis trois ans déjà en Occitanie, les pharmacies sont autorisées à prodiguer des vaccins aux populations.

Une pharmacie où on peut se faire vacciner – Crédits photo : Wikimedia Commons

« Nous pensons que la demande va être forte cette année. Les patients vont être tentés de se faire vacciner puisque le message sanitaire est de se faire vacciner contre la grippe. On déplore que la population pouvant se faire vacciner en pharmacie ne soit pas été élargie », souligne le président du syndicat des pharmaciens de l’Hérault et de la région, Frédéric Abécassis.

Source :

Recevez les actualités du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici