Bien que le confinement soit toujours d’actualité et le retour à l’école toujours incertain, de même que la conduite des examens de fin d’année, il est déjà question dans toutes les têtes de la rentrée 2020 et des allocations auxquelles nos enfants peuvent prétendre. Pour le compte de la rentrée 2020, voici du coup l’essentiel des allocations prévues par l’administration via son ministère de l’Education.

Une allocation précieuse en 2020

Le coronavirus n’a pas que des effets positifs, surtout sur notre planète. Outre les décès par milliers qu’il provoque chaque jour ce sont surtout nos portefeuilles qui prennent un sacré coup depuis l’instauration du confinement généralisé.

Une famille heureuse – Crédits photo : Wikimedia Commons

En effet la majorité des Français travaillent depuis la maison ou sont en congés technique avec seulement 70 % de leurs salaires versés par les employeurs. Du coup la rentrée 2020 devrait être tout sauf de bonne gaieté. Du coup cette année l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) sera un précieux coup de main pour des millions de foyers.

Des revenus plafonnés en 2020

Du coup dès cette année, les enfants nés entre le 16 septembre 2002 et le 31 décembre 2014 seront pris en compte en ce qui concerne les revenus plafonnés. Cependant, pour cela le revenu net du foyer ne doit excéder 25 093 euros au premier janvier de l’année en cours.

Source : Pixabay. Quelques conseils pour voyager en toute sécurité avec la famille.

Et un plafond de 5 791 euros de majoration y est associé pour chaque enfant pris en charge.

Dans les faits à combien aurais-je droit cette année ?

Avant d’y arriver sachez que le montant de l’ARS a augmenté de 0,3 % cette année. Pour passer comme suit :

  • Les enfants âgés de 6 ans au 1er janvier de l’année en cours : 370 euros
  • Les enfants âgés de 11 ans au 1er janvier de l’année en cours : 390.35 euros
  • Les enfants jeunes âgés de 15 ans au 1er janvier de l’année en cours : 403,95 euros

Vous vous demandez sans doute où sont passés les jeunes de 16 à 18 ans. C’est simple, puisque pour prétendre à l’ARS, les parents de ces enfants devront déclarer preuve à l’appui que leurs enfants sont encore scolarisés.

Source :

Recevez les actualités du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici