Il semblerait que les pouvoirs publics et les instances internationales en charge de notre santé soient tous dépassés par les événements liés au coronavirus. En effet, alors qu’en France des séries de mesures sont dictées et promulguées ou décrétées chaque jour, hors de nos frontières c’est l’amateurisme de l’OMS face à la pandémie de Covid-19 qui saute littéralement aux yeux. Comme ultime preuve s’il en fallait encore une de l’impuissance de l’OMS, l’Organisation Mondiale de la Santé vient de recommander de jouer à des jeux vidéos pour tenir durant le confinement.

L’OMS recommande de jouer plutôt que de dormir

C’est via un tweet qu’un haut responsable de l’OMS a lancé une campagne promotionnelle visant à donner quelques recommandations aux populations confinées, durant cette dure épreuve.

Menée en partenariat avec divers studios de production de jeux vidéos, la campagne intitulée #PlayApartTogether qui se traduit littéralement par #JouonsEnsembleSéparés, prône notamment de jouer à des franchises Ubisoft (Les Lapins Crétins), Riot Games (League of Legends) ou encore Zynga (FarmVille) durant ces jours de confinement afin d’éviter l’ennui, le burn-out ou la prise de poids.

Le tout en respectant les mesures de distanciation sociale dictées par les pouvoirs publics.

Pour est-ce une mauvaise idée ?

En général les enfants ont tendance à copier au quotidien ce que font leurs parents. Du coup, si vous vous retrouvez entrain de faire chauffer les manettes durant l’après-midi vos bambins auront vite fait de vous rejoindre devant la télévision. L’on a coutume de rappeler sur AlloFamille à quel point les écrans sont nocifs et dangereux pour les enfants. Notamment leurs filtres bleus.

Des manettes de Xbox One – Crédits photo : Good Free Photos

Ces écrans auraient un impact non négligeable sur le développement psycho-cognitif de nos enfants, ce qui explique d’ailleurs pourquoi l’OMS a elle-même recommandé à l’époque de réduire au maximum le temps passé devant l’écran de nos enfants. Il semblerait que le coronavirus soit l’occasion idéale pour balayer ces mesures et recommandations de l’OMS.

Source :

Recevez les actualités du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici