La pandémie du coronavirus poursuite sa fulgurante progression dans le monde en général et en France en particulier. On compte désormais plus de 425 000 personnes infectées, on tend à 20 000 décès et les chiffres sont chaque jour plus alarmants en Europe, en Afrique et aux Amériques. Cependant quelques questions sont toujours sans réponse pour ceux qui vivent la maladie au quotidien. Du coup, que faire si votre enfant est n’est pas infecté par le Covid-19 mais est hospitalisé ? Pourrez-vous lui rendre visite à l’hôpital ? Si oui, dans quelles circonstances et selon quelles mesures ?

Mon enfant est hospitalisé, que faire ?

Votre enfant peut s’être cassé la jambe en faisant du vélo, a chopé une gatsro ou une infection urinaire et a eu besoin d’une hospitalisation pour être pris en charge plus efficacement en milieu hospitalier. Que faire pour qu’il ne se sente pas seul à l’hôpital ?

Un bébé hospitalisé – Crédits photo : Pixabay

En effet la question est tout à fait légitime. Et la réponse toute simple dans la mesure où malgré les mesures prises par les pouvoirs publics, les visites à l’hôpital restent autorisées pour les enfants. Nous avons interdit toutes les visites aux personnes âgées dans les Ehpad, mais nous n’avons pas statué sur ce point concernant les enfants. Ce sont des situations qui se décident au cas par cas, avec les établissement hospitaliers soulignait la Direction générale de la Santé en réponse à un courrier officiel émis par le journal Le Parisien sur la question.

Ce qui signifie peu ou prou que c’est à vous parents de vous rapprocher du personnel soignant de l’hôpital dans lequel votre enfant est hospitalisé pour en savoir plus sur la possibilité de lui rendre visite ou non.

Les mesures de sécurité à mettre en place

Si vous avez le feu vert de la structure hospitalière, les mesure barrières usuelles de votre quotidien devront être appliquées à l’hôpital durant votre passage.

Les mesures barrières contre le coronavirus – Crédits photo : ADEME

Soit le lavage régulier des mains à de l’eau coulante et du savon, l’usage d’un gel hydroalcoolique ou de masques de protection. Mais également le respect de la distanciation sociale de 1 m ou le fait de tousser dans le creux du coude. Ceci dans votre intérêt et celui de votre enfant.

Source :

Magic Maman

Recevez les actualités du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici