La France est frappée de plein fouet par l’épidémie de coronavirus et si l’actualité ne vous suffit plus pour croire que notre pays est bel et bien mis à genoux par ce virus, il suffit de sortir vous-même dans la rue pour vous rendre compte du fait que tout est fermé, les pistes désertes, les écoles et universités à l’arrêt total. Du coup, si vous êtes parent, voici les 10 questions que vous devez probablement vous poser ainsi que les réponses que nous vous proposons.

Peut-on visiter les jardins ou sortir au balcon ?

Il n’est pas nécessaire de rester cloîtrer à la maison dans la mesure où ce confinement vise à réduire les contacts physiques et ainsi limiter la propagation du virus. Du coup, il est tout à fait autorisé de profiter du jardin ou du balcon avec votre enfant. A condition là dans le cas du balcon que ce dernier soit sécurisé.

Pixabay – scottwebb

Et les parcs alors ?

Il s’agit ici d’une toute autre histoire, car les parcs et jardins publics son tous fermés et interdits au public.

Et le cas des parents séparés vivant dans deux villes différentes ?

Pour l’heure les directives de l’Etat ne précisent pas dans quel cadre sont autorisés à se rendre dans d’autres villes passer du temps avec leur second parent les enfants de parents séparés. Du coup jusqu’à nouvel ordre ou fin du confinement, l’enfant reste chez le parent avec lequel il séjournait avant l’annonce du confinement.

Une famille bien portante – Crédits photo : Pixnio

Quelles autorisations sont valides pour justifier ses déplacements ?

Comme vous pouvez vous en douter, seule l’Attestation de déplacement, à télécharger sur interieur.gouv.fr permet de se déplacer durant cette période de confinement. Cependant, ce document ne peut être délivré que dans les cas suivants :

  • Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle
  • Déplacements pour effectuer des achats de première nécessité dans des établissements autorisé
  • Déplacements pour motif de santé
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants
  • Déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective, et aux besoins des animaux de compagnie.
Source :

Recevez les actualités du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici