Le caprice des enfants... c’est bien souvent le cauchemar des parents. En effet, voir son enfant crier, hurler, se rouler par terre… et qui plus est en public… est une situation gênante et déroutante. Alors comment faut-il réagir ? Quels sont les gestes à adopter face à la colère et la frustration des plus petits ? On vous explique tout aujourd’hui.

La frustration des enfants

Il faut savoir que le caprice est tout à fait normal chez les plus petits. En effet, ils découvrent la sensation de frustration aux alentours de l’âge de 2 ans, et ne savent pas la gérer naturellement. Lorsqu’ils ont envie de quelque chose par exemple, ils ne comprennent pas pourquoi ils ne pourraient pas l’avoir.

Les plus petits ne comprennent pas comment gérer ces envies. Pour faire comprendre à leurs parents qu’ils ne sont pas d’accord, ils ont tendance à s’énerver rapidement. Ils peuvent crier, pleurer, éventuellement taper des pieds… C’est un moment très désagréable pour les parents qui ne savent généralement pas bien comment réagir.

La réaction des parents

Les parents doivent apprendre à gérer ces crises avec patience et calme. Ce n’est certes pas facile, mais il ne faut surtout pas crier. En effet, vos cris décupleraient le caprice. Il est généralement préférable de vérifier que l’enfant va bien, puis de le laisser se calmer seul. En effet, s’il voit que sa crise n’attire pas votre attention, il va naturellement se calmer.

Le caprice est une étape essentielle dans le développement de l’enfant. Ce n’est pas un moment agréable. Mais il faut l’accepter. Il faut savoir que certains enfants sont plus capricieux que d’autres, et l’éducation n’a rien à voir là-dedans. Chacun son caractère n’est-ce pas ! Laissez-les apprendre à gérer leurs émotions. Vers l’âge de 5 ans en général, les caprices cessent… Courage !

Source :

Cool Parents

Recevez les actualités du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici