Diverses explications sont avancées par les praticiens du domaine médical afin d’expliquer les difficultés qu’ont les couples à concevoir des enfants dans notre société actuelle. Parmi elles figurent l’âge du père, entre autres raisons plus ou moins logiques. Qu’en est-il réellement ? Nous faisons le point.

En quoi l’âge du père peut influencer sur la fertilité du couple ?

Des études ont rapporté quelques constatations que l’on ignorait au sujet de la capacité de l’homme à procréer. En effet, à mesure que le temps passe le sperme de l’homme se dégrade. Du coup, plus un homme est âgé, plus son sperme est de mauvaise qualité.

La fécondation – Crédits photo : Thought Co

Et cette réalité est d’autant plus vraie au-delà de 40 ans. La qualité du matériel génétique est de moins bonne qualité la conception devient dès lors à risque. Le corps de l’homme produit à plus de la quarantaine, plus de spermatozoïdes de mauvaise qualité. Ainsi, plus l’âge du père est élevé, plus l’enfant en devenir a des chances de naître avec des tares difficilement résorbables. Notamment l’autisme ou les maladies psychiatriques. Cependant, c’est surtout la multiplication du risque de fausses couches qui inquiète les praticiens hospitaliers, qui tirent la sonnette d’alarme à ce sujet.

L’andropause, une réalité

A contrario de la femme chez qui à la ménopause toute activité de fertilité est abolie, chez l’homme l’andropause correspond surtout à une diminution de la concentration dans son sang, de l’hormone qui fait de lui un homme : la testostérone.

Les spermatozoïdes et l’ovule – Crédits photo : PxHere

Cette andropause survient entre 45 et 65 ans. Mais son incidence sur la capacité sexuelle ou fertile de l’homme varie d’un sujet à un autre. Bien que l’homme demeure fertile tout au long de sa vie.

Et donc pour conclure ?

Nous conclurons en disant tout simplement que, bien que l’homme soit théoriquement en mesure d’enfanter toute sa vie, il serait préférable de concevoir tous ses enfants avant la quarantaine. Pour avoir des enfants en bonne santé aussi bien microscopiquement que macroscopiquement.

Source :

Recevez les actualités du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici