Bien que dans certains pays, notamment au Canada il soit possible de jouir d’un congé maternité dès les 6ème mois de grossesse et dans certains corps de métier uniquement, en France ce n’est qu’après l’heureux événement qu’une femme peut y accéder. Comment est encadré ce congé maternité par la loi ? Quels sont vos droits et devoirs ou obligations ? Voici un condensé de tout ce que vous devez savoir au sujet du congé maternité en tant que femme.

Quelle est la durée du congé maternité lorsqu’on est salariée ?

Sur un plan purement légal, le congé maternité lorsque vous êtes salariée est compris entre 16 et 46 semaines après la naissance de votre enfant. Cet intervalle est négocié au cas par cas entre la future maman et sa hiérarchie et dépend essentiellement du nombre d’enfants attendus durant la grossesse en cours.

Une babysitter et un enfant – Crédits photo : PxFuel

En effet, une femme qui n’attend qu’un seul enfant ne peut prétendre à la même durée du congé maternité qu’une qui attend des jumeaux, des triplés… Dans un autre registre, il est même possible d’écourter votre congé maternité, sous réserve de l’avis de votre médecin traitant. Cependant, la période minimum ne peut être inférieure à 8 semaines de congés maternité.

Suis-je obligée de me soumettre à un entretien de retour au travail ?

Vous devez savoir que contrairement à l’entretien professionnel qui est facultatif lors du départ en congé maternité, l’entretien de retour est lui obligatoire. Et ce par la loi.

Cet entretien n’est pas de type embauche comme le jour de votre arrivée dans votre entreprise, mais vise à faire le point sur votre poste. Vos aspirations et votre dévouement à l’entreprise et ce qu’à votre retour de congé maternité, êtes prête à apporter à l’entreprise. En général, durant cet entretien vous pourrez demander un aménagement de temps de travail afin d’avoir de l’espace pour votre vie de famille. Cet entretien a également pour but de faire le point sur votre formation et vos souhaits d’évolution au sein de l’entreprise.

5 idées pour occuper les enfants le mercredi
Canva

Cet entretien se conclut par la co-signature par le salarié et sa hiérarchie représentée par la direction des ressources humaines, d’une synthèse qui pourra en temps opportun faire valoir ce que de droit.

Source :

Parents

Recevez les actualités du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici