La société actuelle est façonnée de telle manière que tout ou presque est remis en question. Aussi bien la place de l’église que le rôle des dirigeants et gouvernants. De même que le bien fondé de certains aliments, qui comme dans le cas des matières grasses, sont traqués à longueur de journées pour leur effet supposément délétère sur la santé de nos enfants. Finalement, les matières grasses ne seraient pas si mauvaises pour nos enfants. On vous explique.

Les enfants ont besoin de matières grasses

Les besoins énergétiques et moléculaires d’un enfant vont en grandissant à mesure que celui-ci prend de l’âge. Par exemple, dans les premiers mois de sa vie un nouveau-né a besoin de 1 100 calories par jour. Et ce jusqu’à 2 ans. Entre 3 et 6 ans ces besoins sont vus à la hausse, pour se situer entre 1 200 et 1 700 calories.

De l’huile d’olive – Crédits photo : PxFuel

Ces besoins sont conditionnés par le fait que l’enfant à cet âge jouit d’un développement en poids et taille. Du coup, il a besoin en permanence de sucre apporté par son alimentation à base de lait maternel. Cependant, le glucose contenu dans le lait de maman ne suffit pas toujours et l’organismes des enfants ira puiser dans ses réserves de graisse afin de les transformer en glucose pour ensuite assurer ses fonctions métaboliques.

De plus, le cerveau a besoin d’acides gras essentiels, notamment les oméga 3 pour bien se développer. Ceux-ci se trouvent quantités exponentielles dans les matières grasses.

Quelles matières grasses privilégier pour mes enfants ?

C’est clair que parce que bébé a besoin d’acides gras vous ne lui servirez pas un verre d’huile de tournesol à boire chaque matin au petit-déjeuner.

Poisson et végétaux – Crédits photo : Piqsels

Dans les faits, il est recommandé dès la diversification alimentaire de votre enfant d’introduire des aliments tels que le poisson, maquereau, saumon, sardine, cabillaud, flétan, sole. De même que des aliments relevés dans de l’huile, notamment de l’huile de colza ou de noix, mais également de l’huile d’olive. L’huile d’arachide n’est à utiliser que lorsque vous êtes sûrs et certains que votre enfant n’y est pas allergique.

Source :

Parents

Recevez les actualités du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici