Le terme femme fontaine est apparu au milieu des années 80 pour caractériser ces dames qui, au paroxysme de leur excitation peuvent en arriver à jouir en extériorisant une importante quantité de liquide par la voie vaginale. Si vous en êtes une, ou alors si vous messieurs qui lisez cet article fantasmez sur les femmes fontaines, voici les 7 choses essentielles à savoir d’elles !

En fait toutes les femmes peuvent être fontaines, c’est un fait

En effet toutes les femmes produisent de la cyprine qu’elles éjectent lors de l’orgasme. Du coup, techniquement toutes les femmes sont fontaines. Cependant, seules les vraies fontaines expulsent en jet de fortes quantités de cyprine.

Un couple en plein câlin – Crédits photo : Pexels

La fontaine n’est pas systématique

Le fait d’être une femme fontaine ne signifie absolument pas qu’à chaque rapport l’on expulsera de la cyprine en grande quantité. Des conditions doivent être réunies pour que cela se passe ainsi.

Comment favoriser la réaction fontaine ?

Nous ne le dirons jamais assez, la base de toute excitation efficace, de tout acte sexuel réussi et susceptible d’aboutir sur un orgasme, c’est ce qui se passe avant la pénétration durant l’acte sexuel. Les préliminaires sont hautement importants et il ne faut absolument pas les négliger.

Un couple en plein câlin – Crédits photo : Pixabay

Amusez-vous avec ses zones érogènes, son clitoris notamment, ses seins, le cou, l’entre-cuisses… et vous êtes presque sûr d’aboutir chez une femme fontaine à une explosion de plaisir et ce qui va logiquement avec.

Un phénomène qui intrigue pas mal de monde

Les femmes fontaines ont longtemps été stigmatisées. D’une part parce que ce phénomène était méconnu, car les hommes pensaient en fait que les femmes urinaient après l’acte sexuel, alors qu’il ne s’agit absolument pas de l’urine. Mais aussi secondairement parce que la recherche autour de ce phénomène n’a pas réellement évolue.

Un couple en plein ébat – Crédits photo : Pixabay

Pour être franc, elle stagne même et tend à n’avoir que peu de moyens de financements. Pourtant, les femmes fontaines elles, se comptent à la pelle.

Source :

Recevez les actualités du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici