Les fêtes de fin d’année 2019 sont désormais loin derrière nous, et nous embrassons courageusement 2020 en santé ou presque. Presque car le mois de décembre est celui durant lequel les pics d’activité sexuelle sont observés dans la quasi-totalité des pays du globe. Du coup, en janvier il n’est pas surprenant de découvrir qu’on est atteinte d’une infection génitale, urinaire ou même sexuellement transmissible.

Maintenant que nous savons ce qu’est la vaginose, la différence entre vaginose et vaginite et surtout, que l’on sait comment reconnaître une vaginose, il est temps d’apprendre à la diagnostiquer et la traiter.

Le traitement d’une vaginose bactérienne

Le traitement de la vaginose est assez simple en fait. Cependant, si plus bas nous vous entretenons sur les molécules et médicaments à prendre en cas de vaginose bactérienne, seul le médecin est en droit de vous délivrer une ordonnance en bonne et due forme que vous présenterez à la pharmacie afin d’entrer en possession du médicament.

Des comprimés – Crédits photo : Pexels

Ceci étant dit, vous devez savoir que comme nombre d’infections ou maladies infectieuses, la vaginose se traite grâce à des antibiotiques. Du coup, une antibiothérapie de plus ou moins 7 jours suffira à venir à bout de la maladie. Le traitement est basé sur la prise d’un antibiotique de la famille des imidazolés, très réputé et appelé métronidazole. Voici le traitement recommandé :

  • 2 grammes de métronidazole en prise unique : soit 4 comprimés de 500 mg
  • 1 gramme de métronidazole pendant 7 jours : soit 2 comprimés de 500 mg par jour
Un flacon de bétadine – Crédits photo : Wikimedia Commons

A ce traitement il est recommandé d’associer un soin local à base de povidone iodée gynécologique. Faire 1 à 2 bains de siège par jour avec ce produit, dilué dans une petite quantité d’eau tiède.

Recevez les actualités du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici