AlloFamille évolue et innove enfin en lançant une rubrique inédite baptisée « Parlons-en ». En effet, après avoir remarqué avec insistance certaines de nos lectrices et même des lecteurs poser mille et une questions en commentaires et inhérentes à un sujet en particulier, nous avons décidé de vous entretenir une fois par jour, par semaine, par mois sur ce dernier afin d’améliorer votre compréhension du corps humain, de la conception, la grossesse, la famille, les enfants. Dans cette édition de Parlons-en, nous évoquerons la scarlatine une maladie mortelle qui touche les enfants.

Du coup, comment reconnaître la scarlatine, quels en sont les facteurs de risques et complications, mais surtout comment se traite-t-elle ?

Quels en sont les facteurs de risques ?

Aucun facteur de risque n’est à ce jour connu pour prédisposer à la scarlatine. Cependant, les habitudes hygiéniques, et surtout le niveau de propreté et le soin que vous apportez à votre habitat sont les éléments clés qui permettent de vous en prémunir. En effet, la scarlatine se transmet par contact physique d’une personne infectée ou par contact indirect d’un objet ou d’une personne souillés.

Et les complications de la scarlatine ?

On note de nombreuses complications liées à la scarlatine. Dont notamment l’otite, l’adénite cervicale, la rhinite, la sinusite, la pneumonie, la méningite et même une atteinte rénale.

Toutes ayant en commun le fait de pouvoir entamer le pronostic vital du patient. Raison pour laquelle il est nécessaire et même recommandé si nécessaire, d’éviter toute contamination à la maison. Ce qui passe par les règles d’hygiène de base.

QUID du traitement de la scarlatine ?

Le traitement de la scarlatine se base sur une antibiothérapie à large spectre qui ne peut être ordonnée que par votre médecin traitant. Du coup si vous constatez des symptômes de la maladie, rapprochez-vous au plus vite du pédiatre de votre enfant afin qu’il établisse le diagnostic et instruise le traitement adéquat dans les plus brefs délais. Ceci dans l’optique d’éviter la survenue de complications.

Recevez les actualités du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici