Chaque année, la revue spécialisée nommée Prescrire établit un classement officiel des médicaments à bannir durant les 12 mois à venir pour soigner son enfant. Cette année, un total de 12 médicaments a été ajouté à ceux déjà déconseillés par la revue médicale. Ainsi pour soigner votre enfant mieux vaut éviter les produits contenant les substances qui suivent.

D’autres médicaments dangereux

Pour clore cette partie, nous ajouterons dans cette liste l’alpha-amylase, qu’on retrouve dans le Maxilase. Cette molécule normalement utilisée pour les maux de gorge est associée à divers effets indésirables. De même que les médicaments contenant du Ginkgo biloba. Notamment le Tanakan utilisé dans les troubles cognitifs et qui comporte un risque d’hémorragie cérébrale. Cela est également le cas du naftidrofuryl que l’on retrouve dans Praxilène. Cette molécule est prescrite dans les cas de claudication intermittente.

Le pentosane polysulfate oral que l’on retrouve aussi dans l’Elmiron prescrit dans la prise en charge du syndrome de la vessie douloureuse et le ténoxicam qu’on retrouve dans le Tilcotil, un anti-inflammatoire non stéroïdien, seraient associés tous deux à des risques de troubles digestifs et même des convulsions. Ils sont donc à éviter ou à prendre uniquement sur prescription médicale ou à très faible dose.

Du coup que faire ?

En général, il est recommandé de vous référer à l’avis du médecin praticien pour la prise en charge médicamenteuse de votre enfant. Cependant vous aussi demeurez vigilants et lisez toujours la composition des médicaments sur leur boîte avant de les acheter. Cela vous évitera des détours coûteux en hospitalisation.

Et en cas de problème avec un médicament déjà acheté ?

 

Recevez les actualités du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici