La grossesse débute réellement lorsque les gamètes mâle et femelle ont fusionné et ont amorcé la constitution du sac gestationnel, du placenta et de ses annexes. Toutefois le plus importants de ces éléments est le placenta, qui assure la transition moléculaire entre la mère et l’enfant en gestation. Le placenta est donc la source première de nutriments et d’oxygène pour le foetus. Quelles anomalies peuvent le toucher ? Dans ce billet il est question de parler des anomales d’implantation et de développement.

Le placenta subit une anomalie d’implantation

La cinquième anomalie susceptible de toucher le placenta est liée à son implantation. En effet le placenta peut mal s’implanter. Car vous devez savoir que cette structure uniquement présente dans le corps de la femme durant la grossesse s’insère normalement dans la muqueuse utérine. Il peut cependant arriver qu’il s’implante plus profondément dans l’utérus. On parle dès lors de placenta accreta, ou implantation trop profonde du placenta.

Le placenta subit un défaut de développement

Sixième et dernier cas de figure représente l’une des plus rares des anomalies du placenta. Le défaut de développement représente une grossesse sur 1 000. Autant dire qu’elle est hautement rare.

Elle est en général plus retrouvée dans les grossesses dites molaires ou grossesses à môle hydatiforme. Liée à une tare génétique, cette anomalie survient au moment même de la fécondation entre l’ovule et le spermatozoïde. Son diagnostic ne peut être posé qu’à l’échographie et en général, des saignements en début de grossesse, des nausées et vomissements intenses, de même qu’un utérus bien trop mou ou plus gros que la normale sont des signes qui pousseront le praticien ou votre gynécologue-obstétricien à y songer.

La prise en charge de ce type de problème est logiquement l’interruption de la grossesse. Cependant, il ne s’agit pas d’une IVG puisqu’en l’état il n’y a pas d’embryon en formation, mais plutôt un amas de cellules qui constituent le sac gestationnel. Ce dernier étant vide. Après aspiration de l’ensemble une surveillance rigoureuse des hormones telles que la l’hormone de grossesse est nécessaire des mois durant.

Source :

Parents

Recevez les actualités du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici