La science n’est pas toujours logique ou mathématique. Il peut survenir dans la vie de situations qui dépassent tous les fondements scientifiques, médicaux et même sociétaux. Comme cela est le cas notamment d’une jeune maman qui vient d’accoucher d’une fille qui était apparemment enceinte de sa propre jumelle. Une affaire qui soulève d’innombrables questions dans la communauté scientifique.

A peine née et déjà enceinte

Itzmara est une petite fille miraculée qui naquît des suites d’une grossesse assez compliquée et surprenante. Alors que sa maman avait réalisé diverses échographies durant sa grossesse, chacune d’elles montrait deux cordons ombilicaux mais un seul fœtus dans le sac gestationnel.

Un foetus baignant dans le liquide amniotique – Crédits photo : Menschlicher Foetus

Cette situation intrigante poussa les praticiens à réaliser une échographie sur Itzmara à sa naissance et ils tombèrent sur le pot aux roses : la fillette avait son jumeau implanté dans l’abdomen.

Pas une situation inédite, mais rare

L’anomalie observée par les praticiens hospitaliers et qui a conduit à une prise en charge en urgence porte le nom de jumeau parasite  ou fœtus in fetu (FIF). Bien que rare, cette affection n’est pas inédite. Il s’agit du phénomène au cours duquel un fœtus est absorbé par un autre.

Un foetus baignant dans le liquide amniotique – Crédits photo : Menschlicher Foetus

Cette anomalie survient lorsque les embryons subissent un défaut de séparation. Alors qu’en temps normal les jumeaux se séparent au bout de la première semaine de grossesse, dans le cas du jumeau parasite les jumeaux se séparent au dix-septième jour de grossesse, soit plus de 2 semaines après la fécondation.

Quelle fut la prise en charge pour extirper le jumeau parasite ?

Une fois la petite fille venue au monde, elle fut prise en charge rapidement. Elle a subi une césarienne d’urgence 24 heures après être venue au monde qui a abouti à l’extraction d’un nouveau-né dépourvu de cerveau et de cœur. Il n’était donc pas viable, et ne réussissait à survivre que parce qu’il était relié aux organes vitaux de sa jumelle.

Source :

Magic Maman

Recevez les actualités du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici