En France en 2018 ce ne sont pas moins de 220 000 Françaises qui auraient été victimes de violences conjugales, 12 % des Françaises qui ont été victimes de viols, 149 Françaises qui ont été victimes d’homicides avec 21 enfants victimes collatérales des querelles parentales. Si ces chiffres sont loin d’être exacts (car des estimations minorées) il n’en demeure pas moins que les violences conjugales gagnent du terrain dans notre pays. A qui s’adresser en cas de violences conjugales afin d’éviter le pire ? Nous vous disons tout !

Les femmes principalement victimes

D’après les chiffres rendus publics par la Délégation d’Aide aux Victimes en juillet dernier, chaque année 78 % des victimes de violences conjugales signalées aux services de police sont des femmes. Elles sont donc les principales victimes de ces violences. Pour éviter des drames des solutions existent pourtant. Même si elles sont peu connues du grand public.

A qui s’adresser en cas de violences conjugales ?

La première voie de recours en cas de violences conjugales est sans aucun doute le nouvellement annoncé site stop-violences-femmes.gouv.fr. En effet celui-ci recense l’intégralité des structures et associations présentes en France et qui sont en mesure de venir en aide aux personnes (femmes comme hommes) victimes de violences conjugales.

Violences faites aux femmes – Crédits photo : YouTube

Et ce, qu’il s’agisse de violence faites dans le couple ou toute autre violence survenue en dehors de vos murs. Notamment des agressions et violences physiques ou sexuelles. Assez intuitif et bien pensé, le site permet même par géolocalisation de dresser une liste des associations et centres d’aides disponibles pas loin de chez vous.

Les principales structures d’aides

En France on compte environ 248 structures d’aides suite aux violences conjugales. Ces dernières accompagnent les victimes de bout en bout sur le plan légal, pénal et même médical afin de leur permettre de vivre sans lourdes séquelles leur situation. Il s’agit pour la plupart des CIDFF ou Centres d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles, de la FNSF pour Fédération Nationale Solidarité Femmes ou encore de centres rattachés au numéro destiné aux femmes victimes de violences : le 3919.

Source :

Parents, Cnews

Recevez les actualités du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici