Technique maïeutique employée par le personnel soignant pour accroître artificiellement le diamètre de la vulve durant le travail d’accouchement, l’épisiotomie fait peur à de nombreuses femmes. C’est un geste chirurgical qui consiste à entailler la chair et forcément il y aura des conséquences après l’accouchement. Quelles sont-elles et comment y remédier ? Tel est l’objet de cet article !

Comment traite-t-on une épisiotomie déjà ?

La question a toute sa place, car c’est vous qu’on entaille et vous avez le droit de savoir quelles sont les suites de la procédure. Et elle est simple. Il suffit de quelques points de suture pour traiter l’épisiotomie sur un plan médical. Le processus de cicatrisation fera le reste, et au bout de quelques semaines on ne verra plus ou presque, l’emplacement de l’épisiotomie.

Au fait on retire les fils ou pas ?

En général au bout de 14 à 20 jours, la plaie laissée par l’épisiotomie n’est presque plus visible. Du moins, la chair n’est plus perceptible à l’extérieur. Du coup il se pose logiquement la question du devenir des fils utilisés pour la suture. En temps normal, le fil utilisé pour la suture de l’épisiotomie est appelé fil résorbable.

Une femme en plein travail d’accouchement – Crédits photo : Ellsworth Air Force Base

Ce qui signifie qu’il ne reste pas en place et de désintégrera tout seul au bout de quelques temps. Ce qui est une excellente chose dans la mesure où si vous souffrez d’une allergie quelconque vous ne risquez pas de faire un chox anaphylactique du fait de la présence de fils de chirurgie.

Et que faire en cas de démangeaison du site d’épisiotomie ?

Le personnel soignant a dû vous dire qu’il est recommandé de ne mettre en contact le site d’épisiotomie et tout autre objet. Y compris les doigts. Ceci est du faut qu’il faille prévenir l’infection de la zone. Si toutefois il arrive que le site vous démange, utilisez de la povidone iodée gynécologique afin d’effectuer des bains de siège à la fois antalgiques et antiseptiques.

Source :

Magic Maman

Recevez les actualités du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici