Autant il peut y avoir une insuffisance cardiaque, hépatique ou rénale, autant il peut y avoir une insuffisance ovarienne. L’expression en elle-même signifiant tout simplement que l’organe en question a du mal à assurer ses fonctions physiologiques et métaboliques. Dans le cas de l’insuffisance ovarienne, comment se manifeste-t-elle ? Qu’est-elle en réalité ? Mais surtout, se soigne-t-elle ? Et si oui, comment ? Nous répondrons à toutes ces questions tout en précisant que cet article n’exclut en rien le fait de rencontrer votre gynécologue.

Au fait c’est quoi l’insuffisance ovarienne ?

D’après la littérature médicale, toutes les femmes feront face tôt ou tard à une insuffisance ovarienne. Elle prédit également que seules 2 à 4 % des femmes y font face de manière chronique.

Ceci étant, elle défini l’insuffisance ovarienne comme étant une absence de menstrues et associée à un taux assez bas, voire nul d’hormones féminines de la classe des œstrogènes et un taux anormalement élevé de l’hormone folliculaire FSH au-delà de 25 UI/L.

Quelles sont les causes probables d’une insuffisance ovarienne ?

Plusieurs facteurs peuvent expliquer la survenue d’une insuffisance ovarienne. Il peut s’agir des suites naturelles d’une cure par chimiothérapie ou d’une radiothérapie dans l’enfance. De même que chirurgicale suite à l’ablation des deux ovaires chez une femme probablement préalablement porteuse d’un cancer de ces gonades.

Des anomalies génétiques peuvent également expliquer la survenue d’une insuffisance ovarienne, au même titre que des maladies auto-immunes dirigées contre les ovaires. En outre, des facteurs environnementaux ont également été mis en cause dans la physiopathologie de l’insuffisance ovarienne.

Insuffisance ovarienne : les symptômes

Au cours de l’insuffisance ovarienne, il peut survenir l’absence des règles durant une période de 3 à 4 mois, associée à des bouffées de chaleur et/ou une sécheresse vaginale.

Quelle prise en charge ?

En général seule la supplémentaire hormonale permet de juguler le problème. Là aussi à condition que, vous ayez consulté le médecin à temps pour que votre insuffisance ovarienne puisse être diagnostiquée et déclarée, puis prise ne charge.

Source :

Magic Maman

Recevez les actualités du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici