Pour clore cette semaine nous nous intéresserons à la tokophobie, cette maladie qui ne touche que les femmes. Elle se manifesterait par une crainte d’accoucher, car oui il existe des femmes qui ont peur d’accoucher. Tout sur la tokophobie.

La tokophobie c’est quoi au juste ?

Ce terme nouvellement introduit dans le dictionnaire définit en fait un ensemble de symptômes qui ont pour dénominateur commun une peur panique de l’accouchement. Elle ne touche donc que les femmes. La tokophobie est liée à la crainte de la douleur ou de la mort durant l’exercice de mise au monde d’un enfant

Les différents types de tokophobies

On distingue d’après la littérature médicale trois grands types de tokophobies. La primaire, la secondaire et la tertiaire.

La tokophobie primaire concerne essentiellement la jeune femme, précède le premier accouchement et se caractérise par une condition psychique qui pousse à tout mettre en jeu afin d’éviter de porter une grossesse. Ici la contraception est agressive, excessive et conduit bien souvent à des problèmes gynécologiques graves au troisième âge.

Un test de grossesse – Crédits photo : Wikimedia Commons

En ce qui concerne la tokophobie secondaire, elle est surtout marquée chez les femmes ayant déjà conçu, mais qui ont vécu un accouchement difficile. Du coup elles développent un blocage psychologique lié à la douleur de l’accouchement et appréhendent tout accouchement ultérieur.

Enfin, la tokophobie tertiaire, encore appelée syndrome de dépression pré-natale est le fait de développer sur une grossesse, un syndrome de dépression. Dans cette condition la femme se sent incapable d’accoucher et se ferme à tout tentative d’évacuation de son enfant.

Comment soigne-t-on la tokophobie ?

La prise en charge d’une tokophobe est essentiellement médicale. Par le biais de séances avec un psychologue, qui aura pour principale mission de faire tomber les barrières mentales empêchant l’épanouissement de la future maman. Toutefois une prise en charge médicamenteuse peut également s’avérer utile. Seul le praticien en décidera.

Source :

Magic Maman

Recevez les actualités du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici