De nombreuses maladies sont susceptibles de ruiner la qualité de vie ou la sexualité de la femme. Et la bartholinite en fait partie. Maladie qui touche préférentiellement les glandes de Bartholin, du nom du célèbre anatomiste danois Gaspar Bartholin, la bartholinite connait un pic d’incidence en France ces dernières années. Raison pour laquelle nous proposons un topic pour mieux comprendre comment elle se manifeste et si oui ou non elle se soigne, et comment.

La bartholinite, une infection des glandes de Bartholin

Entre les petites et grandes lèvres de la vulve de la femme se situent de part et d’autre deux loges percées d’un orifice assez discret. Il s’agit des glandes de Bartholin. Allongées et aplaties, elles ne mesurent que 1 à 1,5 cm de diamètre ces deux glandes sont essentielles à la vie sexuelle d’une femme.

En effet, elles participent au même titre que les glandes de Skene à la lubrification de la filière vaginale durant l’acte sexuel. Une atteinte des glandes de Bartholin peut dons induire une sècheresse vaginale avec toutes les conséquences que cela implique. D’où l’importance de son diagnostic et de sa rapide prise en charge.

Comment la reconnaitre ?

Toute infection se manifeste par deux maitres symptômes qui ne sont cependant pas spécifiques. Il s’agit de la douleur et de la chaleur. Du coup, lorsqu’une femme ressent une douleur + formation ou sensation de présence d’une boule dans sa filière intime, le premier diagnostic évoqué est la bartholinite.

La filière génitale de la femme – Crédits photo : Pixabay

En effet en temps normal les glandes de Bartholin sont invisibles et non palpables. Lorsqu’elles le sont c’est qu’il y a effectivement un problème.

Bien qu’elle soit purement infectieuse (notamment faisant suite à des infections à gonocoque, chlamydia ou mycoplasmes) la cause la plus répandue d’une bartholinite est mécanique. Il peut en effet arriver que le canal via lequel s’écoulent ses sécrétions se bouche, il se forme dès lors des petits kystes ou abcès qui induiront quasiment les mêmes symptômes que ceux évoqués plus haut.

Comment la prendre en charge ?

Le diagnostic positif d’une bartholinite est comme nous l’avons retenu plus haut se fait face à toute douleur ou tuméfaction de la vulve. Sa prise en charge sera médicale et chirurgicale. Face à la formation d’un kyste ou d’un abcès la conduite à tenir sera d’inciser la poche formée pour en évacuer le contenu, et une mise sous antibiothérapie en cas d’isolation d’un germe.

Source :

Magic Maman

Recevez les actualités du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici