Un méningocoque - Crédits photo : Wikimedia Commons
ActualitésEnfant

Méningite : tout sur cette maladie qui attaque le cerveau de nos enfants

Un enfant lorsqu’il vient au monde se retrouve dans un environnement où cohabitent êtres vivants macroscopiques (Hommes, animaux) et êtres vivants microscopiques (virus bactéries). S’il n’est pas vacciné contre un certain nombre de maladies il peut au cours de sa vie développer des affections mortelles dont fait partie la méningite. Nous vous disons tout de cette maladie que l’on peine à éradiquer de la surface de la Terre.

La méningite, c’est quoi au juste ?

Les sociétés savantes définissent la méningite comme une inflammation des méninges. Les méninges sont des structures anatomiques qui enveloppent, nourrissent et protègent le cerveau et ses organes annexes (cervelet, hypophyse, hypothalamus).

Principalement causée suite à la pénétration dans l’organisme d’un être vivant de type virus ou bactérie, la méningite si elle n’est pas immédiatement prise en charge engage le pronostic vital de la personne qui en est atteinte.

Deux types de méningites, virale et bactérienne

On distingue dans l’absolu deux types de méningites. Les méningites virales et les méningites bactériennes.

Plus répandue que la méningite bactérienne, la virale est surtout causée secondairement à une infection virale. Parmi lesquelles les infections au virus des oreillons, de la rougeole ou de la varicelle et même de l’herpes. Même si la couverture vaccinale protège en partie les enfants dans notre pays, il peut arriver que ces derniers du fait de multiples facteurs développent une méningite virale. Cependant, la virale est moins grave que la bactérienne.

La méningite bactérienne est bien plus grave que la virale. Elle est le fruit d’une infection à une bactérie appelée méningocoque. La problématique avec ce type de méningite est bien le fait qu’elle soit susceptible de laisser de lourdes séquelles après traitement. Allant de la surdité à aux troubles mentaux. L’issue fatale n’est bien souvent pas très loin.

Comment traiter la méningite ?

Qu’elle soit virale ou bactérienne, la prise en charge d’une méningite ne saurait se faire à la maison.

Un enfant atteint de céphalées – Crédits photo : PxHere

Si vous avez des signes évoquant une atteinte des fonctions cérébrales (somnolence, convulsions, céphalées hautement intenses en contexte de fièvre (>39°C), altération de l’état de conscience) le meilleur traitement qu’une mère ou un père puisse donner à son enfant est de l’amener illico presto aux urgences d’un centre de santé.

Source :

Magic Maman

Kevin
Rédacteur chez allofamille spécialisé sur les sujets liés à la famille.
Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline