Pixabay - geralt
Famille

La charge mentale, une réalité qui pèse sur le bien-être des mamans

La charge mentale correspond à ce que les chercheurs appellent le travail invisible. Or, il a des incidences importantes sur les femmes et notamment les mères de famille. C’est en tout cas ce que des chercheurs américains de l’Université d’Etat d’Arizona et d’Oklahoma ont conclu suite à une étude particulièrement poussée.

Une étude intéressante

Les chercheurs universitaires originaires des États-Unis ont décidé de travailler sur la charge mentale des mères de familles. Ils ont ainsi pris comme échantillons 393 mamans. Ces dernières ont énormément de choses à faire en plus de leur travail : elles doivent penser aux machines, aux courses, au rendez-vous médicaux, aux devoirs…

Ces différentes tâches n’incombent quasiment qu’aux mères de famille. Elles rythment leur quotidien et demandent une vigilance de tous les instants. C’est donc ce qu’on appelle la charge mentale. Or, il semble que ce travail invisible et rarement pris en considération ait des effets réels sur le bien-être des femmes.

Pixabay – geralt

Un constat alarmant

L’étude a été réalisée auprès de femmes ayant des enfants de moins de 18 ans.70 % d’entre elles ont fait des études universitaires. Les chercheurs ont essayé de mesurer la répartition des tâches ménagères et de la charge mentale via des questionnaires. On constate que la charge mentale est une réalité, et que 8 femmes sur 10 indique se sentir seule responsable dans l’organisation de la routine familiale, de l’encadrement scolaire ou encore du bien-être émotionnel des enfants.

Suniya Luthar, co-auteure de l’étude, a démontré à quel point ces tâches sont contraignantes dans le quotidien des femmes : « C’est un travail très lourd ; il peut être terrifiant de prendre des décisions en solo, qui risquent d’empirer plutôt que d’améliorer les choses quant au bonheur de ses enfants. » Le soutien du père de famille est généralement plutôt de l’ordre financier, mais cela ne suffit pas à la femme de se sentir mieux au quotidien.

La charge mentale est donc encore aujourd’hui une réalité pour la plupart des femmes. Même si les hommes s’impliquent tout de même davantage auprès des enfants qu’à une certaine époque.

Amélie
Rédactrice chez allofamille spécialisée sur les sujets liés à la famille.
Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline