Pixabay - PublicDomainPictures
Famille

60 % des 18-24 ans veulent un congé paternité plus long

Depuis 2002 il existe un congé paternité en France. Il est de 11 jours, en plus des 3 jours qui sont accordés par le code du travail. Malheureusement, les pères sont très nombreux à estimer que ce congé est bien trop court et aimeraient pouvoir prendre davantage de temps avec leur femme et leur bébé.

Une étude précise

C’est le dernier baromètre de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DRESS) qui révèle ces informations. Il se trouve qu’en France, le congé paternité est très apprécié. En effet, 70 % des pères en profitent. Parmi eux, ce sont majoritairement les pères les plus jeunes qui prennent ce congé paternité.

Ceux qui en profitent le moins sont ceux qui sont travailleurs indépendants ou qui ont un emploi précaire. D’après cette étude, 38 % des Français trouvent que ce congé paternité est trop court. Mais on constate une forte disparité au niveau des âges. Les jeunes âgés de 18 à 24 ans sont en effet 63 % à espérer un rallongement du congé paternité.

Une demande européenne

Au niveau européen, on constate que le congé paternité est également fortement demandé. D’ailleurs, en Espagne par exemple, le congé paternité est de la même durée que le congé maternité, soit 16 semaines. En Suède, les deux parents ont un congé égal, de 180 jours. En Norvège, ce congé est de 315 jours pour la mère et de 112 jours pour le père.

La France n’est donc pas exemplaire en la matière. Il semble qu’il y ait encore des progrès à faire pour que le congé paternité devienne une réalité. Pour l’instant, il n’est pas question de la rallonger, mais peut-être que cette étude pourrait faire évoluer les choses.

Les pères sont de plus en plus présents auprès des nourrissons et tiennent un rôle à part entière, au même titre que les mères. Un congé paternité semble donc plutôt logique…

Source :

Parents

Amélie
Rédactrice chez allofamille spécialisée sur les sujets liés à la famille.
Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline