Comme toute substance introduite dans l’organisme, les vaccins sont susceptibles de générer des effets secondaires. Quels sont-ils et pourquoi surviennent-ils ? Nous faisons le point.

Pourquoi les vaccins (sensés prévenir des maladies) est capable d’induire des effets secondaires ?

Pour mieux comprendre à quoi nous devons les effets secondaires des vaccins, il est primordial d’en savoir plus au sujet de leur fonctionnement.

En effet lorsque nous tombons malade du fait de la présence d’un agent pathogène dans notre organisme, ce dernier produit via son système immunitaire des anticorps dont le rôle est de combattre la maladie en livrant un combat biologique contre l’agent pathogène ou infectieux.

Or la vaccination consiste tout simplement ne l’introduction dans le corps d’une souche inoffensive d’un agent pathogène, afin de mimer une infection dans le corps et forcer son système immunitaire à produire des anticorps propres à cet agent pathogène. De cette façon lorsque l’agent en question pénètre nouvellement le corps, celui-ci réagit plus efficacement et rapidement pour le combattre et l’éliminer.


La vaccination est toujours utile – Crédits photo : Orange Biz

Ainsi, de la même manière que le corps entre en ébullition pour combattre un microbe lors d’une vraie infection, de la même manière ce dernier se lance dans un combat quoique gagné d’avance, suite à l’introduction d’un vaccin chargé de microbes atténués, ce qui dans ce second cas aboutit à la production d’effets secondaires.

Quels effets secondaires faut-il attendre suite à une vaccination ?

En règle générale, les vaccins causent rarement, ou très peu d’effets secondaires. Toutefois lorsque ces derniers surviennent, cela peut être de la fièvre, des courbatures ou une rougeur localisée, de même qu’une douleur ou un léger gonflement du site d’injection. Ces signes n’étant pas spécifiques d’un vaccin.

Comment lutter ou atténuer les effets secondaires ?

Les effets secondaires s’estompent en effet quelques jours après leur apparition sans traitement particulier. Toutefois, en cas d’exacerbation ou fe persistance de ces derniers, consultez au plus vite un médecin.

Recevez les actualités du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici