Une décision de justice en attente - Crédits photo : PxHere
ActualitésEnfant

Lorient : pour éviter la confusion de genre, un tribunal veut annuler deux prénoms

60vues

Bien que des problématiques plus graves gangrènent notre société, la question du genre fait désormais plus que jamais parler d’elle. S’il ne faut absolument pas le confondre avec l’orientation sexuelle, le genre est au centre de tous les débats. Au point d’inciter un tribunal à annuler deux prénoms. Afin d’éviter une confusion des genres. A Lorient, la justice examine en ce moment les cas de deux enfants, Ambre et Liam. Qu’ont-ils fait de concret ? Rien si ce n’est le fait de porter des prénoms non mixtes.

La Bretagne au cœur d’une guerre des prénoms

L’année 2018 n’aura décidément pas été de tout repos pour les magistrats Bretons. En effet moins d’un mois après la très médiatisée affaire du prénom « Fanch », c’est au tour de Liam et Ambre de faire les choux gras des journaux. Ces deux prénoms sont en effet suspendus à une décision de justice. Cette dernière s’apprêtant à les annuler afin d’éviter une confusion de genre.

Les genres en pleine mutation – Crédits photo : Pixabay

C’est la procureure de Lorient qui a mis le feu aux poudres. En faisant appel de deux jugements ayant autorisé deux couples de parents à appeler leur fille Liam et leur garçon Ambre. La magistrate appuyait sa décision en se basant sur le fait que ces deux prénoms n’étant pas mixtes, cela pourrait entrainer une confusion de genre chez ces enfants, une fois adultes.

Une question de genre ou d’orientation sexuelle ? Un officier d’état-civil à l’origine des doutes

En novembre 2017 un couple hétérosexuel donna naissance à de faux jumeaux. En janvier 2018 un couple d’homosexuelles donna naissance à de faux jumeaux. Qu’on en commun ces deux couples ? Ils ont eu la mauvaise idée de nommer la fille Liam, et le garçon Ambre.

Dans ces deux cas, l’officier d’état-civil en charge de l’établissement des certificats de naissance a eu quelques doutes. Ce qui l’amena à en parler à un responsable du service qui saisît la procureure, afin de légiférer sur l’affaire.

Source :

BFMTV

Kevin
Rédacteur chez allofamille spécialisé sur les sujets liés à la famille.
Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline