Une femme - Crédits photo : Pixabay
GrossesseMaman

6 choses que vous ignoriez sur le l’appareil génital féminin

Il est su de tous que l’appareil génital féminin comporte plusieurs parties, dont certaines internes et d’autres externes. En ce qui concerne le vagin qui est interne, voici 10 choses que vous ignoriez à son sujet et qui risquent de réellement vous surprendre.

Un vagin artificiel – Crédits photo : Pixabay

#1. Le vagin et le requin ont un point en commun

Cela semble tiré par les cheveux mais les sécrétions vaginales qui le lubrifient au quotidien contiennent du squalène, une substance également retrouvée dans l’huile de foie du requin.

#2. Le vagin est en fait un muscle

Et oui, le vagin est en fait un muscle constitué de fibres musculaires lisses. Du coup, en tant que tel, vous comprendrez que plus vous exercerez votre vagin, plus tonique il deviendra et plus performants seront vos ébats.

#3. Un vagin peut soulever jusqu’à 14 kilos

Qui dit muscle dit forcément force musculaire. Et en la matière le vagin le plus tonique du monde a été capable de soulever 14 kilos. Nous ne dirons pas qu’il s’agit du vagin de Tatiata Kozhevnikova. N’insistez pas, nous ne dirons pas son nom !

#4. Le vagin n’est pas droit, il est incliné selon un angle de 130 degrés

Saviez-vous que le vagin était loin d’être un tuyau droit ? Il fait en fait un angle de 130 degrés avec la normale. C’est pourquoi les femmes sont obligées d’incliner le tampon hygiénique lorsqu’elles l’y insèrent.

#5. Le vagin s’allonge lorsqu’il est excité

Comme un pénis qui entre en érection, le vagin est également doué d’une capacité à s’allonger lorsqu’il est excité. D’après les savant le vagin prendrait entre 7 et 10 cm supplémentaires en prélude à l’acte sexuel. Toutefois il peut atteindre 200 % de sa longueur si nécessaire…

D’ailleurs, le vagin de l’écossaise Anna Swan a été sacré le plus long du monde. Il mesure 48 cm.

#6. Les sécrétions vaginales quotidiennes sont normales

Chaque jour le vagin est appelé à produire en moyenne l’équivalent d’une cuillère à café de sécrétions. Cependant, elles sont inodores lorsque l’hygiène de cette partie du corps est correctement assurée.

Si par contre les sécrétions s’accompagnent d’odeurs, de douleurs et d’une couleur qui vire au blanc, au jaune ou au vert, consultez au plus vite votre gynécologue.

Source :

Magic Maman

Laisser une réponse

Kevin
Rédacteur chez allofamille spécialisé sur les sujets liés à la famille.
Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline