Un spray labial contre l'herpès - Crédits photo : Pixabay
EnfantGrossesse

Herpès et grossesse : peut-on tomber enceinte ou accoucher lorsqu’on souffre d’herpès ?

Près de la moitié de la population mondiale est atteinte d’herpès ou a été en contact avec le germe causal. Germe qui pour rappel est de la même famille que l’agent pathogène responsable de la varicelle. Herpès et grossesse sont-ils compatibles ? Nous allons essayer de démêler le vrai du faux autour de la possibilité d’enfanter malgré le fait qu’on soit porteur de l’une des pathologies les plus répandues du globe.

Herpès et grossesse : peut-on concevoir malgré l’herpès ?

D’après les conclusions de la littérature médicale qui ont servi à l’élaboration de ce billet, il est tout à fait possible pour une femme porteuse d’herpès de concevoir et porter un enfant en son sein. Cependant, c’est au moment de l’accouchement que le risque est le plus élevé de transmettre le germe à son enfant.

In utero, il n’existe à ce jour quasiment aucune chance d’infecter son enfant. Dans la mesure où le corps de la femme herpétique produit des anticorps dont bénéficie son enfant en gestation. De plus, durant l’accouchement des mesures strictes sont prises afin de réduire à la probabilité zéro le risque de transmission mère-enfant.

Herpès durant la grossesse

Si le risque de transmission est moindre durant la grossesse, l’herpès peut cependant être handicapant pour la maman dans la mesure où durant la gestation ses défenses immunitaires sont au plus bas. Du coup, si sa primo-infection au virus de l’herpès a lieu durant la grossesse elle développera des symptômes exacerbés.

Des boutons de poussée herpétique – Crédits photo : Wikimédia commons

De plus, elle fera durant sa grossesse de multiples crises de douleurs herpétiques.

Herpès et enfant après la naissance

Si malgré toutes les précautions prises par le corps médical pour éviter la transmission mère-enfant de l’herpès un nourrisson parvient quand même à être infecté, rien n’est perdu.

Les techniques thérapeutiques de prise en charge de l’herpès ayant grandement évolué ces dernières années, il devient aisé de traiter un enfant qui en souffre. Cependant, le virus de l’herpès restera à vie dans son organisme. Il évoluera uniquement par poussées herpétiques, ou poussées de douleurs herpétiques.

Source :

Magic Maman

Kevin
Rédacteur chez allofamille spécialisé sur les sujets liés à la famille.
Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline