ConceptionGrossesse

Utérus bicorne et fertilité : quels risques pour ma grossesse ?

Comme tout organe que compte le corps humain, l’utérus peut durant l’embryogénèse être victime de malformations qui suivront la jeune femme jusqu’à son âge adulte. Faisant partie des diverses malformations auxquelles peut être sujet cet organe de reproduction l’utérus bicorne est la hantise de bon nombre de potentielles mamans. Quel peut être son impact sur leur capacité à procréer ou à garder une grossesse ? Nous faisons le point à ce sujet.

Utérus bicorne : comment il se forme ?

Au cours de sa vie intra-utérine, la future femme voit ses voies génitales complètement formées entre la 6ème et la 9ème semaine. Issus des canaux de Müller d’où sont aussi originaires les testicules de l’homme selon des mécanismes propres à ce genre, l’utérus doit pour devenir cet organe que l’on connait, subir une dernière division 15 jours après sa différenciation complète. Le but étant la résorption de la cloison qui sépare les canaux de Müller.

Un défaut de résorption ce des cloisons oblige l’utérus à conserver une conformation peu commune, on parle dès lors d’utérus bicorne. Cette malformation touche entre 1 et 2 % des femmes, soit 3 femmes sur 100 en France.

Utérus bicorne : quelles conséquences sur ma capacité à procréer ?

Toute malformation des voies génitales, aussi bien masculines que féminines, peut conduire à des difficultés à procréer. En effet, du fait de sa conformation en deux lobes l’œuf a du mal à s’implanter dans l’utérus. Une grossesse est pourtant intimement liée à la capacité de l’utérus à accueillir et conserver l’œuf en son sein.

Graffiti à l’effigie d’un utérus – Crédits photo : Flickr

Il y a donc un fort risque de fausses couches chez les femmes atteintes d’utérus bicorne, comparé à celles possédant un utérus tout à fait normal.

Toutefois, malgré cette malformation, il est toujours possible pour une femme d’engendrer un enfant.

Utérus bicorne : quels risques pour l’enfant ?

Dans la mesure où vous avez réussi à tomber enceinte, vous poser des questions quant à cette grossesse et les conséquences de votre utérus bicorne sur votre enfant sont légitimes.

Outre le retard de croissance in-utéro, peu sont les conséquences dont peut être victime votre bébé à naître.

Source :

Magic Maman

Kevin
Rédacteur chez allofamille spécialisé sur les sujets liés à la famille.
Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline