Source : Pixabay. Des techniques inhabituelles pour concevoir un enfant.
ConceptionGrossesse

Grossesse extra-utérine (GEU) : 5 questions pour tout savoir d’elle

Si concevoir un enfant tend à devenir de plus en plus difficile, il est tout à fait possible que durant ce processus votre conjoint ait tiré une balle à blanc qui a abouti à une grossesse extra-utérine. Entendez une grossesse qui se développe en dehors de l’utérus et qui n’est donc techniquement pas viable.

Voici 5 questions pour tout savoir sur la grossesse extra-utérine ou GEU.

#1. Une grossesse extra-utérine fait-elle courir un risque à la maman ?

L’architecture ou anatomie de l’appareil reproducteur de la femme peut être résumée en la représentation d’un triangle équilatéral. La pointe du triangle représentant le col de l’utérus et les deux autres bouts les ovaires. Entre les deux parties on trouve les trompes reliant les ovaires à l’isthme ou fond utérin.

L’anatomie d’un utérus – Crédits photo : Flickr

Le plus souvent les GEU se développent dans les trompes et à mesure de leur évolution elles peuvent faire rompre celles-ci et créer une hémorragie engageant le pronostic vital. Donc, oui, les grossesses extra-utérines sont dangereuses pour la maman. Ce qui explique d’ailleurs pourquoi la GEU doit être traitée en urgence.

#2. Les GEU sont-elles répandues dans la société ?

Les grossesses extra-utérines ne représentent que 2 % des grossesses. Fort heureusement, car leurs complications se terminent dans la majorité des cas par des drames.

#3. Comment fait-on pour détecter une GEU ?

Le diagnostic d’une GEU est assez compliqué, car ce type de grossesse a un fort pouvoir dissimulateur. Des symptômes trompeurs, dont des douleurs abdominales, des saignements en dehors des périodes de règles… seuls des examens médicaux permettent d’établir un diagnostic de certitude.

Le gold standard actuel permettant de desceller l’aberration de reproduction étant l’échographie pelvienne. Toutefois, un examen sanguin permet également de confirmer le diagnostic, grâce au dosage de l’hormone de grossesse.

#4. Comment traite-t-on une GEU ?

Le traitement de la grossesse extra-utérine est purement chirurgical. La femme enceinte d’une GEU subit une laparotomie (ouverture de la paroi abdominale) puis le gynécologue-obstétricien procède à une cure de GEU.

#5. Peut-on faire un enfant après une GEU ?

Oui, il est tout à fait possible après avoir été victime d’une grossesse extra-utérine de tomber à nouveau enceinte et de faire un enfant normal au décours d’une grossesse tout aussi normale.

Source :

Magic Maman

Laisser une réponse

Kevin
Rédacteur chez allofamille spécialisé sur les sujets liés à la famille.
Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline