Le nez d'un bébé - Crédits photo : LibreShot
BébéEnfant

Kinésithérapie respiratoire : qu’est-ce que c’est et à quoi sert-elle ?

Plus de 50 % des nouveau-nés ont dû subir au cours de leur jeune vie de la kinésithérapie respiratoire. Souvent utile, pas toujours comprise par les parents, qu’est donc la kinésithérapie respiratoire et à quoi sert-elle ? Nous vous disons tout à ce sujet !

Kinésithérapie respiratoire : c’est quoi au juste ?

En temps normal, un enfant n’est pas sensé toussoter, tousser, ni même avoir du mal à respirer. Cependant, divers facteurs peuvent altérer la fonction respiratoire et c’est là qu’intervient la kinésithérapie respiratoire.

Il s’agit d’une méthode non médicamenteuse de rééducation à la respiration et dont le but est d’une part soulager les douleurs ressenties chez les enfants atteints de maladies respiratoires chroniques et d’autres parts aider à mieux respirer.

Trois bienfaits sont à porter au tribu de la kiné respiratoire. Elle permet de mobiliser et évacuer plus efficacement les sécrétions bronchiques, d’entretenir la synergie et l’efficacité des muscles mis en jeu durant l’effort de respiration.

Et enfin, elle permet de corriger ou prévenir les troubles de la stature du thorax et de la colonne vertébrale.

Kinésithérapie respiratoire : dans quels cas est-elle utile ?

Diverses circonstances peuvent pousser un praticien hospitalier à recommander de la kinésithérapie respiratoire. Voici deux cas de figures assez communs :

  • La bronchiolite du nourrisson : une bronchiolite mal traitée chez l’enfant peut conduire au développement d’un asthme plus tard. Du coup, en cas de bronchiolite le praticien hospitalier en prévision de cette complication au long cours peut prescrire une kiné respiratoire.
  • La mucoviscidose : du fait d’une tare génétique, certains enfants naîtront sans la capacité de produire du surfactant. Il s’agit d’un liquide normalement produit par les poumons et qui permet la fluidification des feuillets composant les alvéoles pulmonaires. L’absence de production de cette substance porte le nom de mucoviscidose. Elle peut nécessiter de la kiné respiratoire pour améliorer la capacité pulmonaire du patient ainsi que sa qualité de vie.

Source :

Magic Maman

Laisser une réponse

Kevin
Rédacteur chez allofamille spécialisé sur les sujets liés à la famille.
Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +