Source : Pixabay. Des enfants américains sont morts au travail.
ActualitésEnfant

452 enfants sont morts au travail aux États-Unis entre 2003 et 2016

Le travail des enfants existe bien aux États-Unis au 21e siècle. C’est légal et répandu, mais il diffère suffisamment du travail que vous voyez dans les manuels scolaires. C’est aussi, dans certains cas, dangereux. Des enfants ont été tués au travail dans les secteurs de la construction, de la vente au détail, des transports et même de l’exploitation forestière.

Mais la plupart d’entre eux, 52 %, sont morts en travaillant dans le secteur de l’agriculture. Un enfant de 12 ans était en train de nettoyer des systèmes de drainage dans le Tennessee en maris quand un VTT lui est tombé dessus. Il est mort de ses blessures.

De nombreux décès d’enfants

Un garçon de 14 ans été emprisonné dans un silo alors qu’il travaillait avec son père dans une ferme laitière du Wisconsin en juin. Un autre jeune garçon de 14 ans a été écrasé par un chargeur lors qu’il tentait de déplacer des balles de foin dans une ferme laitière du nord de New York en 2014.

Voici une vidéo relatant les jeunes enfants travaillant :

Un ouvrier du bâtiment de 16 ans du Missouri a été frappé et tué par une grue mobile cette même année. Selon les autorités américaines, environ 452 enfants sont décédés des suites de leurs blessures sur leur lieu de travail entre 2003 et 2016. 73 de ceux qui sont décédés avaient 12 ans ou moins.

Le secteur de l’agriculture est plus dangereux

Les enfants qui travaillent dans le domaine agricole sont tués à un taux beaucoup plus élevé que leurs pairs d’autres industries. Les travailleurs agricoles représentent moins d’un cinquième de la main-d’œuvre enfantine aux États-Unis.

Et pourtant, ils ont subi plus de décès entre 2003 et 2013 que tous les autres enfants travailleurs réunis. Le gouvernement ne dispose pas d’une mesure complète des travailleurs infantiles, mais il suit attentivement les décès.

Laisser une réponse

Marc
Rédacteur en chef sur allofamille.
Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline