La fécondation - Crédits photo : Pixabay
ActualitésConception

Parlons-en : l’asthénospermie, ou l’une des causes fréquentes d’infertilité du couple (Partie 1)

AlloFamille évolue et innove enfin en lançant une rubrique inédite baptisée « Parlons-en ». En effet, après avoir remarqué avec insistance certaines de nos lectrices et même des lecteurs poser mille et une questions en commentaires et inhérentes à un sujet en particulier, nous avons décidé de vous entretenir une fois par jour, par semaine, par mois sur ce dernier afin d’améliorer votre compréhension du corps humain, de la conception, la grossesse, la famille, les enfants. Dans cette édition de Parlons-en, nous évoquerons l’asthénospermie. Ce terme cache en fait l’une des causes les plus fréquentes d’infertilité du couple.

Au fait c’est quoi exactement l’asthénospermie ?

La question est assez logique et il est assez aisé d’y répondre. Dans le terme asthénospermie on remarque d’emblée qu’il y a deux mots associés : asthénie et sperme. Or en général, l’asthénie est la sensation de fatigue intense l’un des signes généraux d’une altération de son état de santé. Et le sperme est tout simplement la semence de l’homme, qui concourt à la conception d’un enfant.

Du coup,, il est aisé de conclure que l’asthénospermie est tout simplement la fatigue des spermatozoïdes. Or ce n’est pas tout à fait ça. L’asthénospermie est définie par la littérature médicale comme un défaut de mobilité des spermatozoïdes. Cette incapacité partielle ou totale à se mouvoir limite leur capacité à féconder l’ovule et ainsi former l’oeuf qui deviendra au bout de 9 mois un nouvel être humain.

La fécondation – Crédits photo : Thought Co

Quelles implications sur la procréation ? Pourquoi parler de fertilité ?

La capacité de procréation de l’homme est liée à sa capacité à produire des spermatozoïdes de bonne qualité. Tout défaut de l’un ou plusieurs de ces spermatozoïdes met en jeu le pronostic de fertilité d’un couple.

En effet pour féconder l’ovule les spermatozoïdes ont besoin une fois déversés par l’homme dans la filière génitale de sa partenaire, de traverser le vagin et de passer la glaire cervicale et le col utérin pour rallier le site de fécondation. L’asthénospermie étant un défaut de mobilité, les hommes souffrant de cette maladie auront du mal à produire des spermatozoïdes suffisamment forts pour atteindre le site de fécondation. On parle alors d’infertilité du couple.

Source :

FIV

Laisser une réponse

Kevin
Rédacteur chez allofamille spécialisé sur les sujets liés à la famille.
Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +