Une femme enceinte - Crédits photo : Flickr
ConceptionGrossesse

Tout sur l’insémination artisanale !

Cette expression est devenue très répandue ces dernière années, mais peu sont ceux qui savent réellement à quoi réfère l’insémination artisanale. Parfois également confondue avec l’insémination artificielle, l’insémination artisanale a le vent en poupe dans une société où il devient de plus en plus difficile de concevoir par des voies 100 % naturelles. Ceci du fait de divers facteurs, dont quelques-uns climatiques. Voici donc un bref aperçu de ce qu’est l’insémination artisanale.

Au fait c’est quoi l’insémination artisanale ?

Cette technique de procréation ne concerne pas tout le monde puisqu’elle est en fait la réponse de la société à la non autorisation d’une assistance médicale à la procréation aux personnes célibataires ou couples homosexuels, dans l’absolu de type lesbien désireux de concevoir et fonder une famille.

Dans les faits cette technique consiste en l’insertion du sperme dans le fond utérin ou dans l’antre du vagin par le biais d’une pipette ou d’une cuillère stérile, en vue de provoquer une grossesse. Cette technique exempte donc la femme désireuse d’enfanter de tout rapport sexuel avec un homme pour tomber enceinte.

Pourquoi cette technique a-t-elle été mise au point ?

Comme nous l’avons brièvement expliqué plus haut, les couples homosexuels et les femmes célibataires n’ont pas le droit de recourir à la procréation médicalement assistée en France.

Un test de grossesse – Crédits photo : Flickr

Du coup dans l’objectif de se prémunir de représailles juridiques de quelque nature que ce soit les praticiens de la procréation ont décidé de recourir à une technique non médicale et qui in fini permet à toute femme dans le besoin ou ayant cette envie, de tomber enceinte.

Grâce à un examen clinique ou des mesures des pics hormonaux le praticien s’assure que la femme soit en période ovulatoire puis lui insère des doses de sperme directement dans la filière génitale. Ce sperme peut être d’origine directe (un ami, un proche avec lequel la future maman s’est entendue en vue de recueillir son sperme) ou indirecte (don de sperme anonyme).

Une technique illégale cependant

Si dans les faits la technique et ceux qui y recourent sont surtout protégés par le cadre privé de la chose (car technique non officiellement reconnue), l’insémination artisanale demeure illégale.

Tout contrevenant dont les faits ont été clairement prouvés s’expose à une très lourde amende de 30 000 euros. Assortie d’une probable peine pénale.

Source :

Magic Maman





Kevin
Rédacteur chez allofamille spécialisé sur les sujets liés à la famille.
Recevez les meilleurs articles par email chaque mardi et jeudi
+ +
Inline
Inline